Post has published by Scipion
  • Participant
    Posts18
    Member since: 16 septembre 2015

    La notion d’usurpateur n’existe pas à cette époque, si une personne est sur le trône c’est qu’elle a été choisi par Dieu. Dans ce cas là on peut aussi considérer Zénon comme un usurpateur et plus de la moitié des empereurs romains et byzantins, sachant que chez les empereurs byzantins 60 sur 80 en gros n’avaient pas de lien de sang avec leur prédécesseurs.

    Sauf que non dans notre cas

    Quand Ricimer faisait élir un nouvelle Empereur, il faisait en sorte que l’ancien ne devienne pas un soucis en les éliminant

    Ici, on a faire un Empereur choisit par l’Orient et Zenon ce qui est logique dans la dualité de l’Empire à cette époque.

    En laissant Népos en vie, Oreste ne comprend que son fils reste un usurpateur au yeux de l’Orient qui ne reconnaitra jamais Romulus Augustule comme Empereur tant que Julius Népos est encore en vie.

    C’est comme je le dis avant, pour ça que l’Orient ignorera l’Occident et sa “chute”.

    Maintenant pour reprendre ce que tu dis, nous avons le même cas avec Zenon, qui est déposé par une machination mais reprend le pouvoir par derrière. Il est dangereux pour un Usurpateur de laisser en vie des prétends à son trône surtout s’il s’agit de l’ancien occupant. Ceci expliquant souvent les morts violentes des souverains déposé dans les deux Empires.

  • A password will be emailed to you.