Post has published by Olivier
  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    J’imagine que l’état-major français comptait sur les fortifications belges extrêmement denses. Mais il a également prévu deux scénarios. La 5ème armée est placée en réserve et pourrait, en cas d’invasion de la Belgique, contenir l’aile marchante avec l’appui de l’armée Belge et du (faible) corps expéditionnaire britannique. On peut imaginer que le front allemand percé, l’aile marchante se serait trouvée dans une position intenable.

  • A password will be emailed to you.