Post has published by Xénophon
  • Modérateur
    Posts1264
    Member since: 26 avril 2013

    Comme le dit le dicton sahélien:

    Le sel vient du Nord, l’Or du Sud et l’argent du pays des Blancs. Mais la parole de Dieu, les faits illustres, les histoires et les contes de fées on ne les trouve qu’à Tombouctou.

    Le territoire qui correspond aujourd’hui à l’actuelle Mali a était dominé par de multiples royaumes et empires, que ce soit celui du Mali, du Songhai, Marocain etc… Cependant je vais vous rapporter différentes anecdotes plus en lien avec l’empire du Mali. Cette état africain qui connut son apogée durant le XIVème siècle sous le Mansa Kankou Moussa était sans aucun doute l’un des plus puissants et étendu du monde islamique, ses richesses immenses provenaient du commerce du sel des pays du Nord du Sahara et de l’exploitation des gisements aurifères au Sud, les campagnes bien organisés et l’agriculture qui y étaient pratiqués nourrissaient une population très importante. A côté de cela, les états européens faisaient bien pâle figure. Cependant à part en Afrique Occidentale, cet état restait peu connu jusqu’en 1324 où Kankou Moussa accomplit son pèlerinage à la Mecque. Il distribua tellement d’or en Egypte que le cour de ce dernier s’effondra et il fallut attendre 12 ans avant qu’il ne retrouve son cour initial.

    Quelques années auparavant, en 1311, l’un des prédécesseurs du Mansa Kankou, Aboubakari II disparu d’un façon surprenante, il arma 1000 vaisseaux avec pour chacun d’entre eux 2 ans de vivres puis mit le cap vers le Couchant, on ne le revit jamais…

    Concernant Tombouctou maintenant, la ville aux 333 Saints comptait à son apogée là aussi au XIVème siècle environ 100 000 habitants dont 25 000 étudiants à l’université de Sankoré (à la même époque, Oxford en accueillait 1500). Sa bibliothèque dont à parlé Vauban comportait des centaines de milliers de volumes traitant aussi bien des mathématiques, des contes des gruaux ou des textes d’Aristote. Cependant suite à la chute de l’empire malien, l’université commença à décliner et fut définitivement achevé après son pillage par les marocains en 1591.

  • A password will be emailed to you.