Post has published by Mégas Aléxandros
  • Modérateur
    Posts197
    Member since: 12 septembre 2015

    Tu as bien résumé l’événement en soi et ses conséquences, du bon travail ! Charlemagne est clairement en position de force. Il renforce symboliquement l’‘imperium christianum , le pape lui de son côté est content car sa légitimité est assurée. Tu as raison de dire que Charlemagne et son fils Louis le Pieux n’ont pas la même conception de l’Eglise.

    J’ajoute un point souvent oublié, mais très important politiquement : trois ans avant le couronnement, Irène détrône Constantin VI et se proclame “basileus autocrator” de Byzance en 797. Cette instabilité politique profite à Charlemagne, puisque la papauté ne reconnait plus l’autorité byzantine.

  • A password will be emailed to you.