Post has published by Ambarequiem
Participant
Posts1036
Member since: 17 juin 2014

Les russes seraient donc les premiers à avoir utilisé de façon « un peu plus qu’expérimentale » (je vois pas d’autre façon de dire) un fusil semi-automatique, 2 ans avant les français et leur R.S.C. Mle 1917.

Euh non, pas vraiment, et ce pour plusieurs raisons:
– les fusil Fedorov Avtomat ne seront produits qu’à 100 exemplaires avant 1920, le reste est de la production d’après guerre.
– la munition développée pour ce fusil est assez spécifique et inédite, et nécessite d’en commencer la production. C’est pourquoi le fusil sera étudié pour la 6.5mm Arisaka (les russes dispose d’un bon stock de fusils japonais). Cette modification fera que le fusil ne sera déployé pour expérimentation en unité à partir de 1916 et déployé sur le front roumain en 1917. La compagnie chargée de l’expérimentation sera d’ailleurs anéantie lors de l’offensive Kerensky.
– Les français ont déjà un fusil automatique en service dans l’armée (depuis 1910) et déployé sur le terrain pour tests dans les tranchés: le fusil Meunier A6.

http://armesfrancaises.free.fr/FSA%20Meunier%20STA%20A6-VD-WEB.jpg

Ce fusil existe à 1000 exemplaires avant la guerre, et la MAS (Manufacture d’Arme de Saint Etienne) était capable d’en produire 5000 exemplaires par moi dès 1914.
Ce fusil est développé avant guerre autour d’une munition spécifique (7mm*59). Et il est pressenti pour remplacer le Lebel dès 1913, la déclaration de guerre stoppe net la mise en place du programme. En effet, ce fusil possède une munition spécifique qui n’est pas produite en France, et la nécessité de rationaliser autour de l’existant empêchera de l’adopter.
Et pourtant, cette munition étudiée pour fonctionner avec une arme automatique aurait pu donner un avantage certain lors du premier conflit mondial pour la production des armes automatiques tels que les fusils mitrailleurs, voir les mitrailleuse lourde, avec des avantages considérables.

Même si au niveau de la conception d’armes automatiques, toutes les nations sont plus ou moins au même point, la France a un avantage non négligeable. Ce n’est cependant pas la première nation à adopter un fusil semi-automatique (pour un peu de challenge, je vous propose de trouver quelle est la nation qui adopte en premier un fusil semi-automatique).

A password will be emailed to you.