Post has published by Saganami
Participant
Posts3524
Member since: 12 avril 2012

J’insisterais juste un peu sur le règne de la Phalange. En effet, ce n’est pas du tout une doctrine récente durant la campagne d’Alexandre. Un des premiers conflit documenté de l’Histoire révèle en effet la présence de cette pratique militaire.

Voir les conflits entre Lagash et Umma, daté entre -2600 et -2350.

En revanche la phalange macédonienne est la dernière évolution de ce concept, qui fut amélioré tout au long de l’Histoire antique. Elle se caractérise par un équipement plus léger (protection en cuir plutôt que bronze) et la sarisse, qui a une taille 2 fois plus importante que dans la phalange hoplitique. L’hoplon lui même est remplacé par un bouclier de plus petite taille qui se tient sur l’avant bras. Enfin, les troupes sont incroyablement disciplinée, car professionnelles, et agissent en concert avec les compagnons, la cavalerie macédonienne, d’une très grande qualité.

Cet équipement plus léger n’est pas un défaut. En effet, comme la sarisse est très longue elle s’avère une arme défensive très efficaces il faut d’abord franchir une rangée de 3 à 5 pointes avant de pouvoir occire un phalangite), et elle assurent une bonne protection contre les armes de jets car portée à la verticale au delà de 5 premiers rangs.

Enfin offensivement c’est un atout considérable. La phalange est plus mobile, mais c’est surtout lors des charges qu’elle révèle sa puissance : l’énergie cinétique accumulée lors de celle çi pulvérise les rangs adverses. Hors celle çi est calculé mathématiquement par la formule 0.5*masse*vitesse2. Donc le gain de vitesse supplante la perte de masse.

Mais j’aimerais savoir si les Perse possédaient des phalanges (outre leurs très bon archers et leur honorable cavalerie)

A password will be emailed to you.