Post has published by Ambarequiem
  • Participant
    Posts1037
    Member since: 17 juin 2014

    Le terrain accidenté a aidé aussi c’est sur. Le tir de pilum de la part des légionnaires peut se faire à une portée relativement courte (10-15m), avec une trajectoire très tendue, pour viser les premiers rangs de la phalange, ainsi, le projectile n’est pas gêné par les piques tendus au dessus. Les légionnaire peuvent aussi effectuer une contre marche, c’est à dire que celui qui jette un pilum va vers l’arrière de sa formation plutôt que vers l’ennemi (c’est la caracole pour l’infanterie). Ainsi, les légionnaires peuvent créer le désordre chez leurs ennemis et les attirer sur un terrain défavorable tout en étant hors de porté d’un piquier. Chaque manipule a 320 pila à jeter sur ces opposants directs (sans compter ceux des vélites). Ça fait un pilum par phalangite qui lui est opposé en comptant une file de légionnaire pour une file de phalangite. Pas besoin de se presser, il y en aura pour tout le monde… :cheer:

  • A password will be emailed to you.