Post has published by Ar-Adunakhor
  • Participant
    Posts2
    Member since: 11 avril 2016

    Petit détail à rappeler,les astres appelés trous noirs le sont pour une raison bien précise : ils sont tellement denses que, dans la modélisation mathématique de l’espace-temps proposée au début du XXième siècle, ils courbent cette espace-temps à un point que même la trajectoire de la lumière est déviée, ce qui dans le paradigme newtonien qui régit le reste de l’astronomie est inexplicable, puisque la gravitation universelle était censée dépendre de la masse des objets. Or, la lumière portée par des photons est de masse nulle, sous forme ondulatoire ou corpusculaire, peut importe.
    On parle de ce fait de “trou noir” non parce qu’ils sont énormes, mais parce qu’ils sont tellement denses qu’ils piègent la lumière dans un “trou” de l’espace-temps que l’on représente souvent comme un plan.
    Exemple (simplement illustratif): si la masse de la Terre était concentrée dans le volume d’ un grain de sable, on aurait(théoriquement) un trou noir de petite taille, mais piégeant la lumière tout de même.
    La question serait donc plutôt de savoir si un atome déclenche un effondrement de l’étoile à lui tout seul, en faisant déborder le vase en quelque sorte, ce qui se conçoit.Une fois la supernova passée, peu importe la masse que tu rajoutes à la naine blanche, elle ne se transformera pas en trou noir. Du moins, c’est ce que la théorie de la relativité générale prédit.
    La masse ne joue donc pas un rôle dans la relation qui nous occupe. Par conséquent, une hypothétique “vitesse de libération” n’existe pas dans le cas d’un trou noir, puisque aucun objet de masse non nulle de peut dépasser celle de la lumière.

    N.B: Merci Anakil d’avoir souligné ce point, les sciences dites “exactes” de reposent que sur des modélisations mathématiques qui ne sont pas exactes dans tous les cas et ne sont utiles que pour représenter des phénomènes connus, et éventuellement prévoir d’autres résultats qui peuvent être invalidés par l’expérience.Tant que l’on aura pas simulé de trou noir, on ne saura pas quelles hypothèses sont fausses.

  • A password will be emailed to you.