Post has published by Solduros_390
  • Participant
    Posts2156
    Member since: 16 avril 2012

    Olivier, le christianisme avait vocation à s’étendre. Les disciple du Christ allaient de toute manière répandre sa parole de par le monde, quand bien même ils se seraient faits persécuter. Car n’oublions pas les nombreux martyrs, qui ne sont que la pointe de l’iceberg, qui moururent durant l’empire romain ! Cela n’a pas empêché l’Europe de devenir chrétienne. On peut sans difficulté imaginer une situation analogue pour un monde sans empire romain. Qui sait, peut-être que les Gètes auraient embrassé les premiers la nouvelle religion.

    Quant aux problèmes tactiques concernant les Celtes, on remarque que plusieurs fois qu’ils optèrent pour la bonne solution mais qu’effectivement leur mentalité causa leur perte. Je pense notamment à plusieurs embuscades qui surprirent totalement les Romains mais qui échouèrent sur la longueur car lorsque les Latins parvenaient à se remettre de leurs émotions, ils pouvaient plus facilement tuer leurs adversaires. Ces derniers ne pensaient pas à fuir, par honneur. Ambiorix fut une exception notable puisque son attaque surprise détruisit une légion. Mais il y a aussi l’exemple de la bataille de la Sambre. Les Belges avaient piégé les auxiliaires des Romains mais ils commirent l’immense erreur de charger comme des fous furieux sur 500 mètres à travers le cours d’eau. Lorsqu’ils arrivèrent au contact, inutile de préciser qu’ils n’étaient plus très frais, et cela facilita d’autant la tâche des légionnaires.

  • A password will be emailed to you.