Post has published by Darfish
  • Participant
    Posts1103
    Member since: 14 mars 2013

    Et enfin, l’arrêt de l’idiote politique du chiffre (quand on demande à un policier de faire 90 “outrage à agent” par an, il est obligé de provoquer).

    J’avoue que ce système de quota ne fait aucun sens… Pourrais-tu partager ta source en lien avec cette consigne? J’aimerais bien peser chaque mot.[/quote]

    Désolé, mais je n’ai rien de mieux que quelques articles rapportant des témoignages de policiers parlant de la fameuse politique du chiffre http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/04/le-desenchantement-des-policiers-soumis-a-la-politique-du-chiffre_1276180_3224.html

    Et les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales qui a recensé 31 731 faits d’outrage à agents dépositaires de l’autorité en 2007 contre 17 700 en 1996, soit une augmentation de 79 % selon rue89. J’ai tenté d’aller voir directement dans leurs chiffres, mais c’est un vrai bordel et ça me prendre des heures à tout éplucher par moi même.
    J’espère que ça te suffi 🙂

    @Darfish
    J’ai quelques questions :
    -Comment veux-tu obliger les pays à obliger les expatriés français(qui peuvent avoir la nationalité du pays d’accueil )à verser la différences d’impôts à la France ?Leur faire la guerre ? Taxer les importations de ces dits-pays? Sanction économique?

    -Les 100 milliards ,tu les as comment ? Car c’est quand même plus d’un quart du bugdet complet se l’état +la baisse d’impôt prévu.

    -La retraite à 60 ans pour qui ? Car certains sont à 57 ans en retraite et d’autres à 67 ans .

    Bah s’ils payent pas, il peuvent pas revenir en France.

    Les 100 milliards, c’est un emprunt à la banque européenne par la banque française d’investissement. Elle sert à ça après tout, et la banque européenne distribue déjà 60 à 80 milliards par MOIS aux banques privées. Elle peut faire un petit effort. https://www.lesechos.fr/10/03/2016/lesechos.fr/021756784535_la-bce-sort-l-artillerie-lourde.htm

    Par ailleurs, aucune baisse d’impôt n’est prévu puisque la baisse sur les petits est compensée par l’augmentation sur les gros.

    La retraite complète à 60 ans après 40 annuités, réévaluée au niveau du SMIC. Pour tous, c’est l’idée.

  • A password will be emailed to you.