Post has published by Henri Beyle
Participant
Posts516
Member since: 17 août 2012

Dans le cas des khmer rouges, c’est vraiment délicat car la question est de savoir si il avait la volonté d’exterminer un groupe pour ce qu’ils étaient (et dans ce cas il s’agit d’un génocide) ou bien d’exterminer un groupe parce qu’ils leur résistaient (dans ce cas, il s’agit d’une réponse à une contre insurrection et à un crime contre l’humanité).

Il semble quand même qu’il s’agisse plus du second cas, dans l’objectif de l’établissement d’un communisme.

Pour les indiens d’Amérique, il semble quand même que ce soit plus dû à des pandémies et à de la négligence qu’à une véritable volonté d’extermination de ces peuples. Par exemple dans le cas des Arawaks, ils ont été exploité à l’excès. Etait-ce intentionnel avec pour objectif leur anéantissement (comme durant la Shoah) ou bien plus par négligence ? Je penche plutôt pour le second cas vu que cela pris 150 ans environ pour que leur peuple disparaisse. Maintenant, il est toujours possible que tel ou tel ethnie est été génocidée, mais je ne pense pas qu’il y avait une réelle volonté d’exterminer tout les indiens d’Amérique.

Il est vrai que l’occupation de la Chine par le Japon ait été assez horrible, mais là non plus je n’ai pas connaissance d’une réelle volonté d’extermination. Les japonais les méprisaient et les exploitaient, mais de là à vouloir tous les anéantir, je ne crois pas.

Rémicas a très bien résumé pour la guerre des boers.

En revanche, comme massacre pouvant être qualifié de génocide, je pense à celui des Héréros de 1904 à 1911 par les Allemands : Génocide des Héréros

A password will be emailed to you.