Post has published by Remicas
  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    C’est plutôt l’armée américaine, et par extension le gouvernement des États-Unis, qui serair à blâmer. Contrairement à ce aue veut faire croire la culture populaire les rapports entre les colons eux-mêmes et les amérindiens étaient en générale cordiales.

    Les khmers ne s’attaquaient pas non plus à une ethnie mais à une classe sociale, ce qui est je pense différent.

    Quant aux Boers, les camps étaient une réponse à la guerilla pratiquée par les Afrikaaners. Et c’était des camps de concentrations, pas d’extermination, l’objectif n’était pas de détruire la population mais de la contrôler. Les morts étaient dûs plus à de la négligeance que de la malveillance de la part des Britanniques, et de toutes façon confiné un grand nombre d’individus sur un espace restreint rend difficile d’éviter les famines et la diffusion de maladies.

  • A password will be emailed to you.