Post has published by jedisquedelamerde.com
  • Participant
    Posts74
    Member since: 12 avril 2012

    Il était temps !

    Justement, pensez vous que ce soit une bonne chose que la France entre en guerre en Centrafricaine?

    D’un côté, cette intervention permet d’assurer une relative stabilité au pays. Elle a pour but officiel de permettre de procéder à la mise en place d’un régime démocratique et de pacifier la région.

    Seulement, faut-il amener de force la démocratie dans des pays qui n’y sont pas préparés?
    Pouvons nous vraiment pacifier une zone perturbée par des groupes rebelles?
    La France n’agit elle pas pour son propre intérêt?
    La France va-t-elle réellement encourager la mise en place d’une démocratie élective ?
    La démocratie élective est-elle envisageable dans des pays sous-développés aux populations pas assez instruites.

    Historiquement la France est responsable du calvaire centrafricain. Elle a encourager certaines révolutions et certaines dictatures.

    Boganda, premier chef d’état centrafricain, parlementaire défenseur de la décolonisation et de la création d’états importants en Afrique et autonomes. (volonté d’unification du Gabon avec la RCA, le Congo et le Cameroun) Il meurt dans un accident d’avion dont la cause est inconnue.

    Bokassa, renverse son cousin Backo. Les relations avec la France sont bonnes (scandale des diamants de Bokassa). Seulement, quand il se rapproche de Kadhafi et que VGD n’est plus président, la France le remplace à nouveau par Backo.

    Après, le général Kolinga établit une dictature militaire et sera remplacé en en 93 par André-Felix Patassé, élu président.

    La France permet grâce à son soutient aérien et aux miliciens Tchadiens à Bozizé de réussir son coup d’état. S’ensuit un régime faussement démocratique (candidatures refusées, accords non respectés, répressions …) fortement contesté (trois guerres civiles).

    En 2012, la Seleka prend le pouvoir. Seulement leurs miliciens amènent l’insécurité ainsi qu’une situation catastrophique.

    La France ne ferait-elle pas mieux d’encourager une armée africaine à rétablir l’ordre nécessaire à la protection des habitants? Est-elle vraiment honnête ou joue-t-elle avec les immenses richesses naturelles du pays?

    Dans un cas plus général, la plupart des interventions des grandes puissances pour des buts dits humanitaires ont mal tourné. Dans les cas complexes comme la Somalie ou l’Afghanistan, l’intervention internationale est elle réellement favorable aux populations locales?
    Aussi, n’oublions pas que certaines interventions n’ont été réalisés que sur base de mensonges et/ ou pour des raisons économiques (Guerres du Golfe, Libye…) et qu’elles ont contribuer à aggraver la situation.

    Personnellement, je pense qu’on ferait mieux de ne pas intervenir militairement. La seule manière de les aider est de financer des écoles et d’arrêter de leur vendre des armes que ce soit directement ou au travers plusieurs facteurs. Evidemment mon discours est très utopiste.

  • A password will be emailed to you.