Post has published by kymiou
  • Modérateur
    Posts1944
    Member since: 20 juillet 2013

    Pour des raisons pratiques, je ne crois pas en ces pauses horaires de 10 minutes. Comment les organiser à l’unisson dans une colonne formée de cohortes distinctes ? Ils ne pouvaient pas synchroniser leurs sabliers ! 😆
    D’après Végèce, le principal souci était d’éviter les effets « accordéon ». Il précise que la troupe défilait devant des postes fixes leur enjoignant d’accélérer ou ralentir, selon le cas.

    Mais les précisions d'Anakil m’inspirent une question : comment faisaient-ils avec les animaux ? Ni les mules ni le chevaux ne peuvent décemment parcourir plus de 25 kilomètres sous peine de s’abîmer les jambes, fendre leurs sabots, se blesser les boulets, etc.

  • A password will be emailed to you.