Post has published by Saganami
  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    En -424.

    Et en passant, la déroute n’était vraiment pas dû au fait que la phalange soit sensible sur les flancs mais bien dû à une mauvaise interprétation de la force apparue sur les flancs athéniens.

    Il n’y avait que deux escadres de cavalerie, qui n’ont pas bouger. L’armée au complet est alors entrée en déroute alors qu’elle gagnait peu à peu la bataille. C’est le pouvoir de la panique…

    Autant pour moi. J’avais compris que la cavalerie avait chargé.

  • A password will be emailed to you.