Post has published by Sigieron
  • Participant
    Posts55
    Member since: 26 juin 2012

    Tout dépend du rapport de force. Les Athéniens n’avaient peut être pas de cavalerie et les Thébains si ce qui signifierait que ne connaissant pas le rapport de force et percevant le tremblement au sol ainsi que le tonnerre de l’avancée de la cavalerie, les Athéniens ont fuit.

    Ce qui me choque plus c’est le fait que la phalange de hoplite ne s’est jamais adopté tel un carré de piquier… Pourquoi l’arrière ne se mettait pas en formation pour défendre le côté ou l’arrière ? Après tout, les hommes ne combattant pas et n’étant pas au front devraient s’intéresser à cela..

  • A password will be emailed to you.