Post has published by Saganami
Participant
Posts3524
Member since: 12 avril 2012

Justement, étudier l’Histoire à rebours n’est il pas le risque de ce confronter au biais de l’Histoire récente : celui de subjectivité?

A vrai dire, le seul problème de l’étude de l’Histoire récente selon moi ne vient pas des historiens, mais de ceux qui vont interpréter leurs travaux. La plupart du temps, ils n’ont pas la rigueur nécessaire à l’objectivité, voire ils utilisent ces travaux de manière totalement subjective…

A password will be emailed to you.