Post has published by Maxsilv
  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    La vision adoptée par les contemporains de l’Empire omeyyade puis abbasside (donc au VIIIe – IXe siècle) à propos de la période qui précède la révélation pour le Prophète (soit le VIe siècle) est celle de la jahalliya (« l’âge de l’ignorance »). Ce serait une période très troublée et un peu comme l’âge sombre qui est resté longtemps l’image du Haut Moyen Age pour les Européens (et qui le reste toujours, malheureusement).

    En fait, la réalité est bien plus complexe, puisque comme tu l’as dis Saganami, on trouve la présence de royaumes parfois très influents, qui peuvent être juif, chrétien (donc soumis directement à l’influence de l’Empire byzantin) ou zoroastrien (soumis à l’influence de l’Empire perse sassanide). Bref, quoi qu’il en soit, même si on note tout de même à la fin du VIe siècle un effondrement des principales puissances et une certaine insécurité, le Prophète a été lui aussi soumis à certaines de ces influences religieuses. Néanmoins, même dans ce climat instable, La Mecque du temps du Prophète est une cité prospère.

    L’importance du mode de vie nomade a été beaucoup relativisée par l’historiographie actuelle, car il se fondait en partie sur la place centrale que lui accordait la poésie arabe. Or, un peu à la manière des Bucholiques de Virgile, il s’agit d’un mode de vie idéalisé, loin d’être aussi répandu dans la réalité.

    N.B. : Pour ceux qui se demanderaient où je suis allé pondre toutes ces connaissances, je viens de passer plusieurs jours à réviser pour le partiel d’histoire médiévale que j’ai passé tout à l’heure !

  • A password will be emailed to you.