Post has published by Xénophon
Modérateur
Posts1264
Member since: 26 avril 2013

L’armée du Royaume de Jérusalem s’inspirait en grande partie de celle des troupes féodales de l’Europe Occidentale.

L’ossature de l’armée franque était sa cavalerie lourde montée, composée le plus souvent des barons et autres nobles et chevaliers de Terre Saintes, de chevaliers croisés et de sergents montés. On peut aussi ajouter à cela les différents ordres militaires (hospitaliers, templiers, Saint-Sépulcre et plus tard des teutons).

Nous pouvons aussi rajouter les turcopoles, mercenaires engagés par les Etats Latins se sont le plus souvent des troupes légères, ces chrétiens syriens pour la plus part mais aussi pour beaucoup des musulmans convertis au christianisme (les Musulmans se montreront impitoyables envers eux).

Les sergents, présents dans toutes les armées d’Europe, ce sont les troupes a pieds, les “piétons” disposent de diverses armes tels que les vouges, pieu, masse etc…

Et enfin les troupes de tirs, francs-tireurs, archers, frondeurs et arbalétriers.

L’armée franque est presque toujours accompagnée de l’évêque de Jérusalem, c’est lui qui détient la Vraie Croix (sur laquelle le Christ fut crucifié), celle-ci est très importante pour le morale des troupes, elle leur donne le courage et l’espoir et serait dit-on à l’origine de nombreux miracles comme à Montgisard où elle implora Saint-Georges d’aider les francs (ce qu’il fit selon la légende).

Attend un peu pour la bio de Baudoin IV

A password will be emailed to you.