Post has published by Henry
  • Participant
    Posts3
    Member since: 6 janvier 2013

    Je trouve que trop nombreux sont ceux qui déconsidèrent le chevalier. Il disposait de techniques redoutables en combat. Il est formé à combattre de 7 à 20 ans environ. Le samouraï commence vers 5-6 ans.

    La nourriture du chevalier contenant plus de protéines, il doit probablement disposer d’une musculature supérieure à celle du Samurai.

    Si les techniques des Samurai nous semblent meilleures c’est parce que les armes à feu ayant été introduites beaucoup plus tôt en Europe. L’art des chevaliers a disparu plus rapidement.

    Je ne pense pas que les chevaliers soient moins habiles, forts, entraînés ou déterminés que les Samurais. Un combat à arme(s) égale(s) est sans certitude. A mains nue je parierais sur le chevalier, le pugilat et la lutte valaient les ancêtres du judo et karaté (j’ai une ceinture noire dans les deux disciplines) et la nourriture plus protéique du chevalier fait qu’il est plus fort que son vis-à-vis.

    Quant aux armes dont ils disposent, il faut à nouveau se mettre à époque égale. Il est clair que les épées nippones du 19ème siècle ne sont pas celles du XIVème. Globalement les deux ont des armes très perfectionées et redoutables.

    Je vois un avantage au Samuraï il est capable de triompher d’ennemis pratiquant la tactique d’attaque-repli (cavaliers -archers) ce que le chevalier me semble peu apte à réaliser vu son équipement (trop) lourd.

  • A password will be emailed to you.