Post has published by Knoloa
  • Participant
    Posts18
    Member since: 12 octobre 2012

    Y a eu pas mal de bon post, je continue dans la lignée histoire de retuer (encore…) des clichés.

    En fait je pense que le chevalier se repose sur son exellent équipement alors que le samourai ne pouvant se permmetre ce luxe, dévoile plus son potentiel

    Le samurai comme le chevalier utilisaient le meilleur équipement qu’ils avaient à disposition, un équipement lourd. Tout comme les samurai, les chevaliers souhaitaient préféraient combattre et vaincre d’autres chevalier car celà ajoutait à leur bravoure, et tu ne peux pas vaincre un chevalier avec un équipement top niveau et qui s’est entraîner au combat toute sa vie en te reposant uniquement sur ton propre équipement, surtout si il est identique au sien.

    D’ailleurs, les samurai sont d’abord des archers montés. Leurs prouesses aux sabres ont été popularisée à une époque où ils n’existaient plus sur le champs de bataille, et en terme purement tactique je pense qu’elles ne sont devenus réellement importante que vers la période Sengoku où ils ont adoptés des tactiques de charge à la lance…comme les chevaliers.
    Tant que j’y suis, tu ferais bien de jeter un oeil aux armures “nanban-do” qui ne sont ni plus ni moins que des reproduction des armures européennes.

    La seule chose qui donnerait une certaine mobilité au samurai est le fait qu’il n’utilisait pas de bouclier (ce que pas mal de combattants en armure de plates faisaient aussi en europe). Ce choix n’a pas été motivé par le fait qu’ils devaient être des ninja sur le champs de bataille, mais parce qu’ils devaient pouvoir utiliser leur arc.
    Après quoi, ils ont probablement continués à ne pas utiliser de bouclier parce que leur équipement était suffisait et que ce gain de mobilité était utile face à l’amélioration et la professionnalisation des troupes d’ashigaru (donc des formations de piquiers bien plus dangereuses).
    En terme de mobilité à pied, ils n’étaient pas plus mobiles qu’un chevalier (voir peut-être même moins, les armures de samurai apparaissent bien plus encombrantes qu’une armure de plate).

    Pour ta vidéo sur l’école…Tu ne peut pas comparer des personnes qui tente de redécouvrir les techniques d’escrime de l’époque, à des chevaliers contemporains de ces techniques et qui s’y sont entraînés toute leur vie.
    Jette un oeil à cette chaîne : https://www.youtube.com/user/GothenburgHFS
    Ce n’est pas du combat en armure, mais ça donne une petite idée du niveau de technique qu’un combattant européen pouvait avoir (et là ce n’est que du sport).
    D’ailleurs, ces match à l’épée longue ne te rapellent pas quelque chose ? Le kendo peut-être ?

    Je ne dis pas que le kendo vient de là, seulement que les guerriers ont tendance à utiliser les techniques et équipements les plus efficaces qu’ils ont à leur disposition. Il n’y a donc rien de surprenant à ce qu’ils utilisent des techniques proches.

    Pour revenir sur les samurai. Je ne sais pas où tu as vu ça mais…Un katana ne PEUT PAS trancher une armure, idem pour les armures de samurai. Si c’était le cas, ils ne s’embêterait pas à en porter comme Caractas l’a dit.

    Après, pour ce qui est de l’acier japonais tellement supérieur (dont les occidentaux connaissait le mode de fabrication avant les japonais eux-mêmes(oui, l’acier damassé n’a jamais été un mystère)), je pourrais te repêcher une de ces vidéo Youtube où des types tranchent une carcasse de vache avec une épée bâtarde comme si c’était du beurre, mais j’ai pas vraiment envie de rentrer dans ce jeux là…

    J’adore la culture japonaise, je lis énormément de manga, je regarde des tonnes d’anime et joue à beaucoup de jeu japonais très obscures pour l’occident, je suis aussi passionné par les samurai et certains personnages comme Miyamoto Musashi et Uesugi Kenshin. Mais quand on parle d’armement et de guerriers, il faut utiliser la logique plutôt que les sentiments.
    La culture populaire surfait les capacités des samurai pour les rendre plus cool et créer des fictions plus divertissantes, idem en occident avec nos chevaliers d’héroic-fantasy et leurs armures impossibles qu’ils arrivent pourtant à trancher (grâce au pouvoir de la logique du divertissement).
    Il ne faut pas oublier que ces personnes vivaient avant tout dans des pays particuliers, à des époques différentes, avec une philosophie différente, et des besoin en terme d’arme et d’équipement qui répondait à des exigences et des contraintes précises. Ils n’ont jamais développés de super pouvoirs pour palier à leur faiblesses, si c’était le cas on continuerait à se battre à dos de cheval et en harnois blanc.

  • A password will be emailed to you.