Post has published by agueusiepower
  • Participant
    Posts5
    Member since: 21 avril 2012

    Je passe un peu du coq à l’âne mais je pense qu’on a tendance à déplacer les conséquences des invasions Arabes (du moins en péninsule ibérique, c-à-d Espagne + Portugal). Je m’explique :

    Premièrement, il y a beaucoup de personnes qui font un amalgame sur les envahisseurs, qui seront appelés à tord les “Arabes”. En vérité il y a une multitude de peuples musulmans, et ceux qui conquérirent la péninsule étaient les berbères, menés entre autres par Tarik.
    Là où je veux en venir c’est que les armées “arabes” qui ont conquis l’Europe jusqu’aux Pyrennées et qui furent arrêtées à Poitiers, ne furent majoritairement que des “semi-barbares” qui venaient d’être convertis à l’Islam.

    Et cela change tout ! Car la religion n’ayant qu’une “petite” partie dans la politique de Al-Andalus (nom donné à la conquête berbère de la péninsule ibérique, provenant du nom barbares “Vandale”), alors s’installa, passé une courte période de répression post-conquête, une ère de tolérance religieuse. Et cette tolérance qui devrait être actuellement évidente, était à l’époque un “concept” inconnu, a fortiori en Europe chrétienne. Les Juifs, les Musulmans et les Chrétiens avaient tous un lieu de prière; les savants de tous les peuples travaillaient main dans la main; les spécialités de toutes les cultures se mélangeaient pour donner un véritable melting pot médiéval; toutes les langues étaient parlées… Et même après la reprise du contrôle d’Al-Andalus par les dynasties musulmanes “plus orthodoxes” (Ommeyades…) rien ne changea dans cette manière de penser. En bref : Al-Andalus fut un joyau de culture, de savoir et de richesse, certainement encore inégalée.

    Pour résumer, là où l’on croit que les invasions “arabes” étaient des destructions des territoires occupés et bien ce sont souvent ces invasions qui ont permis les plus belles choses. Et là où l’on croit que la reconquista (la reconquête de la péninsule par les chrétiens) fut une libération, c’est bien souvent les images de stigmatisations des Juifs et plus tard des Musulmans qu’il faudrait retenir.

    PS : je me suis un peu éloigné du sujet cependant c’est également une des facettes de la guerre qu’il ne faut pas négliger.

  • A password will be emailed to you.