Post has published by Denguar DeVanis
  • Participant
    Posts5
    Member since: 26 avril 2014

    Ce sujet est vraiment intéressant. Ces témoignages sont des sources inestimable pour l’historien, et tout le monde à des grands parents qui ont connu la guerre et qui s’en souviennent, quel que soit la place qu’ils y ont joué. Mettre en commun et à l’écrit ces témoignes est donc une très bonne idée.

    Ainsi, je vous proposes quelques témoignages issus de ma famille.

    Dans le cadre de mes études à la fac, j’ai réalisé l’année dernière un parcourt de vie de ma grand mère, née en 1924 à Lodz, en Pologne, et arrivé en France en 1926 “à causes de l’influence Russe sur la politique”. Son père ira travailler aux industrie de Lorraine avant de s’installer à Nancy avec toute sa famille, peut avant le début de la guerre.

    La première anecdote à eu lieu peut après la capitulation de la France. Ils tenaient alors une brasserie à Nancy, avec notamment une grande cave pour se protéger des bombardements. Et dès le début de l’occupation, ils commencent donc à recevoir des Allemands.
    Mes arrières grands-parents étaient originaire de Silésie, longtemps sous occupation Allemande, et par conséquent relativement apprécié des germaniques. Ils étaient plus respecté que le reste des Polonais. D’autant que l’on parle de soldat “lambda” qui avait peu de la haine qui au contraire fait l’apanage des SS. Ainsi, un jour, un camion Allemand arrive pour faire le plein (de bières et de saucisses, je suppose). Et pour charger la marchandise, ils avaient une dizaine de prisonniers français.
    Du coup, pendant que les surveillant rentraient voire le patron, qui connaissait donc l’Allemagne de l’est, ils se mettent à discuter, puis à boire, encore et encore… si bien qu’a force d’être resservit par mon arrière grand père, ils ne remarque même pas que leur dizaine de prisonnier s’est dissous aux quatre coin de la ville pendant qu’ils tapaient la discute avec le tenancier.
    En fait, les Allemands s’en fichait un peu. D’un coté comme de l’autre, c’était juste des soldats. Et ils ne semblaient pas montrer un grand intérêt à aller leur courir après.
    Toutefois, avec le temps, se seront mes arrières grand-parents qui “en auront marre de voire des Allemands” et qui finiront par quitter la ville. Ils iront dans la campagne voisine, ou un parent leur donnera une petit châteaux à garder pendant que eux fuyaient à l’étranger. Ils y resteront et ça leur permettra de manger à leur faim pendant toute la guerre. (ils élevaient des lapins et des cochons)

    Par la suite, ma grand mère continuait d’étudier avec sa sœur à Nancy, jusqu’à a fin de la guerre. Elles avaient fini par obtenir un appartement en ville, près de la place Stanislas. Et un jour, en rentrant de leur cours, elles virent le ciel se remplirent d’avion américain. Comme beaucoup, elles montèrent sur les toits et les balcons pour les voire passer, quand ceux ci entamèrent leur descente… En effet, Nancy était aussi une importante base militaire. Vous imaginez bien que leur sang n’a fait qu’un tour. En un instant tout le monde s’est précipité ans les caves pendant que les américains bombardaient grossièrement la zone de l’aérodrome.

    Je n’ai pas trouvé du coté de mon père d’ancêtres ayant réellement combattu (j’ai un arrière grand père, polonais lui aussi, qui à déserté l’armée Allemande en 14 et en 39, ce qui l’a conduit en France). Mais ces témoignages de ma grand-mère montre d’une certaine manière la résistance au quotidien, ou comment continuer à vivre alors que tout s’écroule autour de nous. C’est d’autant plus frappant qu’elle avait à peu près mon âge pendant la période de la guerre. (ça laisse à réfléchir)

    Voila, donc, du coté polonais de mon ascendance. J’espère pouvoir redonner un peu de souffle à ce sujet d’un réel intérêt. Et j’invite qui me lira à ajouter ses propres témoignages, qui sont une part non négligeable de notre mémoire collective.
    (Si ce sujet reprend de l’intérêt, j’ajouterai plus tard ce qu’il en est de mes grands parents maternels, et d’un oncle, aussi, qui à fait la guerre d’Algérie, et qui nous en montre un angle… disons “inattendu” de la guerre.)

  • A password will be emailed to you.