Post has published by Maxsilv
  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Alors, avant de répondre à ta question, je vais rappeler brièvement qui est Arminius. Il est surtout connu pour avoir été otage à Rome puis pour avoir unifié les tribus germaniques et écrasé les légions romaines lors de la bataille de Teutobourg (choisie d’ailleurs pour le Trailer de Total War: Rome II).
    Donc Arminius a des origines germaniques ; il ne peut donc pas être rattacher à la Gaule romaine. Si plus tard ces peuples d’origine germanique arrivent en Gaule, c’est surtout au IVe et Ve siècles après Jésus-Christ. Cependant, leur nombre (environ 5% à l’échelle de la population de l’Empire romain d’Occident, selon les estimations actuelles) ne sera pas suffisamment élevé pour transformer fondamentalement l’ancienne Gaule qui, mis à part aux abords du Rhin, restera essentiellement sous l’influence romaine. Cela explique pourquoi en France nous parlons français, une langue proche du latin et non des langues germaniques, contrairement à l’allemand par exemple.

    Quoi qu’il en soit, pour répondre à ta question, il n’appartient pas au peuple franc (puisque ce dernier est encore loin d’avoir érigé le puissant royaume qui débouchera sur l’Empire carolingien), ni pour autant à un peuple « allemand », au sens contemporain du terme. Cependant, comme ce fut longtemps le cas avec la rivalité franco-allemande, il fallait trouver ses racines et surtout des héros meilleurs que ceux du voisins ; aussi, a-t-on décidé que Arminius serait un héros « allemand ». En réalité, il est issu d’un peuple qui est encore loin de l’Allemagne actuelle, qui est tout au plus une descendante.

    En revanche, il ne peut absolument pas être un héros « français », puisque comme je l’ai dis précédemment, dans l’essentiel du territoire de l’actuelle France, l’implantation des peuples germaniques a certes modifié des noms de ville et changé le paysage politique, mais n’a pas été suffisamment importante pour faire de notre langue une langue dite « germanique ». Bref, pris avec des critères actuels, on peut éventuellement parler de héros « allemand », mais il ne faut pas pour autant oublier qu’à l’époque d’Arminius ce mot n’avait aucun sens !
    Il s’agit là d’un jugement ultérieur de l’historiographie occidentale et il faut donc rester extrêmement prudent. Si d’un point de vue nationaliste ce héros tombe à pic, c’est une dénomination anachronique.

    En fait, il s’agit du genre de question délicate, car elle fait appel à des notions largement postérieures aux événements. Ça me fait penser au « Débat : Quelle est la date de naissance de la France ? », où on s’était heurté à des problèmes similaires.

  • A password will be emailed to you.