Post has published by petit_monstre
  • Participant
    Posts197
    Member since: 19 septembre 2013

    @kymiou : vraiment très très bon récit. Me permets tu de le réutiliser dans le cadre de festivités médiéval ?

    Sinon en ayant lu tout le post me viennent quelques questions, auxquelles j’espère vous pourriez apporter quelques réponses

    Tout d’abord, l’armure de plate. Certes la protection est super efficace mais quand même, le poids ? Des qu’on tombe, on est pas un peu cuit si l’ennemi est top près ? Ou alors on a ses écuyers toujours autour au cas ou… D’où ma deuxième interrogation. Les armures de plates et même les cotes de mailles étaient-elles si répandues ? Il fallait quand même de sacré ressources pour s’en procurer mais il fallait aussi l’entretenir. Bas oui ça rouille une armure.

    Puis me vient une question sur les armes, notamment les épées. J’ai beaucoup pratiqué le combat à l’épée et franchement les lames que j’ai pu avoir en main (et j’en ai eu tout un tas) était pas vraiment tranchante. Non pas par sécurité je pense parce que je me suis déjà pris un certains nombre de coups, bas j’ai eu des os cassés. D’autant qu’une lame bien affutée est très rapidement abimée lorsqu’on croise le fer. Donc ma question est la suivante : affutions nous vraiment les lames ou est ce que le côté contendant était suffisant (un coup d’épée pas affutée sur une peau nue ou partiellement protégée c’est la chair qui éclate et les os broyés, ce qui semble déjà être un bon résultat) ?

  • A password will be emailed to you.