Post has published by kymiou
  • Modérateur
    Posts1934
    Member since: 20 juillet 2013

    J’y suis passé récemment, pour me faire une idée. Eh bien, ce que j’en retire surtout, c’est que ces Minoens sont insaisissables. Prenez un livre de cinq cents pages sur le sujet, commencez par en supprimer toutes les phrases débutant par : « on pense que… on suppose que… il est vraisemblable que… selon certains, il serait possible que… etc » ; ensuite, évacuez les rêveries d’Arthur Evans sur ses chers Minoens aux goûts si art-déco, dont il a « reconstitué » certains pavillons de Knossos en béton armé. Du coup, votre gros bouquin sera devenu un simple fascicule.

    En fait, nous ne sommes nulle part. Le musée archéologique d’Héraklion déborde de merveilles et vaut vraiment le voyage. Mais pour une interprétation cohérente, en dehors du schéma temporel détaillé par @skyros un peu plus haut, c’est zéro. On ne sait même pas si Minos est un nom ou un titre. Quant à traduire leur écriture, le linéaire A, inutile d’y songer. Pas assez de textes et le peu qu’on a ressemble à des inventaires.

    Même ce terme de « thalassocratie », qui leur colle un peu à la peau, me paraît excessif. Leurs fondements étaient commerciaux, même s’ils pouvaient mener à l’occasion une expédition punitive contre un nid de pirates égéens. Mais à la charnière des XVIème – XVème siècles, quand les Égyptiens, traumatisés par l’épisode hyksôs, se cherchent frénétiquement des ennemis pour leur faire la grosse tête, les Minoens ne font pas partie de leurs listes. Pour eux, les Crétois sont de paisibles commerçants.

    Ne perdez pas non plus de vue le facteur démographique : ils n’étaient pas très nombreux sur leur île et ne pouvaient pas, comme les royaumes terriens, enrôler de peuplades limitrophes soumises en cas de besoin pour la défense ou l’extension.

    Mais vous voyez : je retombe moi aussi dans les suppositions invérifiables. :unsure:

    .

    A l'inverse du généraliste, le spécialiste est celui qui en sait toujours plus sur un sujet de plus en plus restreint. Le spécialiste parfait est donc celui qui sait absolument tout sur absolument rien.

  • A password will be emailed to you.