Post has published by Nathan
  • Participant
    Posts932
    Member since: 20 décembre 2014

    Cuirassier ecrit:

    Il y aurait forcément eu confrontation en la France et l’Angleterre. Mais c’est Napoléon qui en a fait une lutte à mort par sa recherche d’hégémonie.
    Les monarchies européennes sont héritières du traité de Westphalie. Elles cherchent la stabilité de leur régime, une lutte à mort entre souverains n’est donc strictement pas dans leur intérêt. En devenant empereur, Napoléon entre dans ce club très fermé de souverains.

    Nathan:
    Dans un documentaire tv, un historien anglais a precisé que l’Angleterre faisait une guerre economique a la France et voulait abattre sa rivale, et comme elle etait l’ame des coalitions et que les autres pays ne demandaient pas mieux que de vaincre la France, la lutte devenait inevitable, surtout face a un systeme politique menaçant leur privilege que Napoleon avait herité.

    Ayant compris cela, il fallait abattre ou etre abattu, il le disait lui meme, aussi, en temps de paix chercha t-il cela ce comprend a reunir autour de la France des états tampons, car aucune réconciliations etait a attendre de l’Europe.

    Je rajoute:
    Le fait d’etre devenu souverrain n’a pas empecher les nations a lui faire la guerre, ils ne l’ont jamais accepté et le considere comme un parvenu.

    La stabilité de l’Europe passe par la victoire sur l’adversaire, soit de la France, soit de l’Europe, le systeme politique etant incompatible avec les monarchies + l’Angleterre qui pousse derriere pour sa guerre economique, la rendait inevitable, cela deja suffisait, et Napoleon en etait bien conscient, c’est pourquoi il c’est renforcé en temps de paix par l’acquisition de petits etats, car il savait la guerre inevitable, qu’il la provoque ou pas, meme s’il rentrait de les frontières de 1792.

    Cuirassier ecrit:

    A force de faire la guerre il a renforcé ses ennemis en dressant tout le monde contre lui. Il s’est fait battre. Et c’est aussi lui qui mis fin à la révolution en rétablissant un régime monarchique. Une bonne partie des acquis ont perduré après 1815 preuve que c’est bien le peuple qui les a défendus au point de mener à une révolution en 1830. Napoléon était un homme du XVIIIème et il était conservateur sur bien des points.

    Nathan
    Bien sur c’est inevitable, et la loi du nombre l’a emporté, grace a l’Angleterre.
    S’il a choisi le systeme monarchique, c’est pour mieux ce faire accepter de l’Europe.

    Les acquis ont perduré car Louis XVIII, roi assez eclairer pour le voir, a compris que le retour en arriere etait impossible, d’où la conservation de l’acquis.

    Nathan wrote:

    Quel choix reel avait-il ? meme en etant moderé il aurait eu la guerre, il le savait, c’est pourquoi ces actions etaient préventives et necessaire a cause de l’incompatibilité des regimes et de la guerre economique de l’Angleterre qui ce positionnait en leader mondial, et voulait rester seul maitre, sans concurrent a ses coté, entre autre cause, montrant l’inéluctabilité de la guerre dont les pays europeen n’etaient que des pions pour elle.

    Cuirassier ecrit:

    Il y aurait eu guerre mais pas cette guerre. C’est lui qui introduit le nationalisme, l’esprit revanchard partout en Europe. Avant lui on ne faisait pas ce genre de guerre. S’il s’était comporté comme n’importe quel monarque, il aurait été traité comme n’importe quel monarque.

    Nathan:
    C’est l’Angleterre l’ame des coalitions, pour raison économique qui a entrainé l’Europe, etc….
    C’est la revolution qui a commencé a changer la façon de faire la guerre, le genie de Napoleon l’a porté a la perfection et a poussé les ennemis a en faire le maximum.

    Le nationalisme est né de là.

    Il n’etait pas un monarque, mais un militaire d’abord, puis consul, et empereur, il ne pouvait etre accepté comme étant des leurs et etre traité comme eux.

    Il n’etait pas roi de naissance, c’etait suffisant au yeux des autres roi pour faire la difference, a leur yeux, c’etait un parvenu…

    Dans son cas, il fallait qu’il soit fort et craint, la moindre faiblesse l’aurait perdu, il le disait lui meme.
    Les rois pouvaient ce faire battre 20 fois et rentrer dans leur capitale sans risque de perdre le trone, ce n’etait pas son cas.
    Il fallait qu’il soit craint et victorieux, ou il perdait sa couronne, sinon, ses ennemis ce relevaient et l’abattaient.

    Sa position n’etait pas la meme que ceux des rois, meme s’il a choisi la forme monarchique pour etre mieux accepté par eux…

    Il le disait.

    Cuirassier ecrit:

    On a eu le retour de la monarchie on l’a eu. L’empire c’est un régime monarchique. Pour les frontières c’est pure spéculation mais les français auraient été dans leur frontière quoi de mail ? C’est évident qu’occuper l’Italie, l’Espagne, la Hollande et la Prusse n’aide pas à la paix…
    Les acquis de la Révolution ont été préservés même après la défaite totale de 1815, par le peuple.[/quote]

    Nathan:

    J’ai repondu au pourquoi du regime monarchique et pour les acquis preservés.

    A partir du moment ou l’Europe devient l’ennemi, poussé par l’Angleterre, la seule solution est d’affaiblir l’ennemi apres la victoire pour eviter une nouvelle guerre, d’où les conquêtes nécessaires.

    Mais ce n’etait pas tout, meme en temps de paix, il fallait assurer son avenir contre des puissances résolument hostile a la France, car c’etait aussi une confrontation de 2 systeme politique irréconciliable.

    Alors la guerre redevenait inevitable, + poussé par l’Angleterre, alors autant ce placer au mieux d’avance.

    Donc, le choix n’exitait pour aucun pays europen, jusqu’au reglement du compte final.

    Et Napoleon le savait…

  • A password will be emailed to you.