Post has published by Gyllo
  • Participant
    Posts68
    Member since: 21 juillet 2015

    Je vais vous recopié un passage assez long d’un livre que je lit en ce moment qui est passionnant et qui s’intitule “La Seconde Guerre Mondiale “,sous titré ,”Des plages normandes à Berlin”.
    Pour ceux qui serait intéressé je donne un peu plus d’informations a la fin du paragraphe 😉 .

    Conversation entre Montgomery et Churchill pendant les préparatifs finaux du débarquement :

    Le 19 mai 1944,Churchill vint rendre visite à Montgomery à Southwick House.
    Montgomery l’accueillit en ces termes: “J’apprends que vous désirez discuter désirez discuter avec mon Etat-Major de la proportion de soldats et de véhicules à débarquer sur les plages aux premiers bonds. Je ne peux pas vous autoriser à faire cela. Mon Etat-Major me renseigne et je prends la décision finale; il fait alors ce que je lui dis de faire.
    Cette décision finale a été prise. Dans aucun cas, je ne vous permettrai de tracasser actuellement mon Etat-Major, au risque d’ébranler sa confiance en moi. La préparation de l’invasion a été pour lui un travail terrible; ce travail est maintenant presque complètement terminé; par toute l’Angleterre, les troupes ont commencé à faire mouvement vers les zones de rassemblement , avant d’être embarquées. Vous pouvez discuter avec moi, mais pas avec mon Etat-Major. Il est d’ailleurs trop tard pour changer quoi que ce soit. Je considère que ce que nous avons fait est bien; la preuve en sera faite le jour J. Si vous pensez que vous pensez que c’est mal, cela signifie seulement que vous avez perdue votre confiance en moi.”
    Un silence assez gêné suivit ces remarques, rapporte Montgomery.
    “Le Premier Ministre ne répondit pas immédiatement, et je pensai qu’il valait mieux bouger. Je me levai donc et je le priai de vouloir bien passer dans la pièce voisine, lui disant que j’aimerais bien le présenter à mon Etat-Major.
    Il fut Magnifique. Avec, dans les yeux, un éclair de malice, il dit:”Je n’ai pas été autorisé à discuter avec vous, messieurs.”

    Voilà ce n’est pas une grande citation, mais ce passage m’a beaucoup plus donc j’ai voulu vous le partagez 🙂 . En plus ce sont deux personnages historiques que j’affectionne tout particulièrement.
    Les infos: Donc ce livre ma été offert par ma tante qui la trouvé au fin fond de sa cave, il est assez vieux doit daté des années 70-80 je doute que vous puissiez le trouvé en vente.Mais en farfouillant sur des sites internet ou sur des brocantes on ne sait jamais. C’est un livre de collection avec une couverture en cuir, il est dans ma famille depuis un moment comme beaucoup d’autres (Pour mon plus grand bonheur, j’ai une bibliothèque assez grande remplie de livre du même genre sur toutes les époques).Je vous l’accorde la fin était plutôt personnelle mais tout ça me me tient à coeur :blush: .

  • A password will be emailed to you.