Post has published by Pilusmagnus
  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Mais la langue de la diplomatie ne doit pas être la plus facile à apprendre, mais bien la plus claire, riche, et dépourvue d’ambigüité.

    Ceci dit, lorsque je mentionnais plus haut que l’anglais est plus facile à manier, je crois que j’ai mal choisi mon mot. J’aurais dû plutôt choisir « apprendre ». Je vais changer le terme de ce pas 😉

    Il est également faux de dire que l’anglais est moins riche que le français en termes de vocabulaire. C’est même l’inverse.

  • A password will be emailed to you.