Post has published by lord Stark
Participant
Posts278
Member since: 5 février 2014

Je ne sais pas pourquoi le Moyen-Age est toujours considéré comme une période de troubles. Certes, il y eu une nette régression par rapport à l’empire romain dans de nombreux domaines (la médecine notamment). Mais, si l’on prend d’un point de vue architectural, les bâtisseurs du Moyen-Age égalaient ceux de l’Antiquité. Quand on regarde le faste des cathédrales gothiques, des abbayes, les imposantes forteresses édifiées en des endroits où l’on n’oserait pas bâtir aujourd’hui (les châteaux cathares)… Et, puis, le savoir de l’Antiquité à été conservé par l’Eglise (les moines copistes). Les guerres du Moyen-Age n’étaient pas plus violentes que celles menées par Rome, quand on voit les massacres perpétrés en Gaule, la violence avec laquelle “la civilisation romaine” châtiait les rebelles (je pense notamment à Spartacus). Les débuts du Moyen-Age furent une période d’instabilité, avec les grandes invasions, la naissance de la féodalité, les raids vikings. Par la suite, le Moyen-Age fut une période où les mœurs, l’architecture, l’art de la guerre furent en constante évolution. Les rois médiévaux, en agrandissant le domaine royal et en dotant le royaume de fortes institutions, on participé eux-aussi à la création de la France d’aujourd’hui (Saint-Louis et la réforme de la justice). Au niveau des sociétés, il n’y a pas de différences entre le Moyen-Age et l’époque romaine. Ce sont les riches et les nobles qui ont le pouvoir, le peuple lui reste asservi et cultive les terres de riches. A Rome, les patriciens avaient le pouvoir, au Moyen-Age c’étaient les nobles. Je ne pense pas que l’on puisse dire que la chute de Rome marque celle de la civilisation. La chute de Rome marque une régression de la civilisation, de la médecine, des modes de vie, mais c’est tout.

A password will be emailed to you.