Post has published by florian30051
Participant
Posts2823
Member since: 12 avril 2012

Déjà, il faut mettre en évidence quelque chose : la chute de l’empire romain ne s’est pas fait du jour au lendemain. Ce fut un processus particulièrement long de déclin qui dura un certain nombre de décennies dans le cas de Rome.
Ainsi, l’Imperium a subit son lot de pillages et de massacres dès la fin du IVe siècle, particulièrement en Occident mais aussi en Orient (massacre de Thessalonique). C’est pourquoi choisir 476 comme étant une année de rupture est controversée. Parce que cette “chute” de la civilisation avait déjà commencé un siècle auparavant.
Autre élément à noter : la désurbanisation de la société romaine qui eut lieu également à partir du IVe siècle. Initialement, les historiens supposaient que la Rome du IIIe siècle possédait plus d’un million d’habitant. Puis, suivant les périodes de crises et de divisions internes, on comptait à la fin du IV siècle environ 650 000 citadins. On remarque déjà une baisse considérable du nombre d’habitant. Mais cette diminution ne fit que progresser avec les deux sacs de la Ville Eternelle jusqu’à ce que Rome soit détrôner de son rang de plus grande ville du bassin méditérannéen. On suppose alors que Rome abritait aux dernières années de l’Imperium moins de 500 000 habitants.

Ce premier point dit, il convient de nuancer la notion de Moyen Age. Contrairement à ce que l’on peut croire au premier abord, cette “chute de la civilisation” prit place dans les anciens territoires de l’empire romain d’Occident. De son côté, Byzance résistait face à ses ennemis et prospérait. En témoigne le fait que de nombreux peuples “barbares” aient regardé d’un oeil intéressé l’essor de la Nova Roma dès le IV siècle.

En Occident, cette notion de “chute de la civilisation” est à mon goût partiellement correct. En effet, si les nouveaux royaumes s’établissant sur les anciennes provinces impériales avaient des manières “brutales”, les nouveaux souverains se sont très vite servis de l’héritage romain! On compte ainsi de nombreux intellectuelles romains ayant servis pour différentes cours “barbares” tel Oreste qu’Attila appréciait parce qu’il connaissait le droit romain et le latin.
Autre exemple, Clovis a reçu les tablettes consulaires après sa victoire contre les Wisigoths. En s’alliant avec Constantinople, il est ainsi parvenu à légitimer l’existence de son royaume en Gaule!
Par contre, il reste exacte que de nombreux “barbares” ont fait preuve de brutalité à l’encontre des habitants, que des nombreuses cités ont été pillées (pillage de Metz par Attila).

Donc, si chute de la civilisation il y a, celle-ci fut partielle en Occident et n’eut pas ou très peu lieu en Orient. Après, ce n’est là que mon humble avis! 😉

A password will be emailed to you.