Post has published by Saladin
Participant
Posts29
Member since: 19 avril 2012

“L’empire byzantin a duré jusqu’en 1453. C’est un millénaire, pas un siècle.”

Oui, ça tu te doutes bien que c’est une faute de frappe. ^^”

Sinon voilà ce que j’ai déniché sur internet.

Le féodalisme : localisation du commerce
Le féodalisme avait fait de timides apparitions dans la première moitié du VIIIe siècle, voici qu’il resurgit avec toute sa vigueur au début du Xe siècle. A cette époque, le système féodal de vassalité prédomine en Allemagne, en Angleterre et dans une grande partie de la France. Système rigide dans lequel le paysan, serf de la glèbe, devait se plier au joug de la terre. Au sommet régnaient les grands seigneurs féodaux, propriétaires d’immenses territoires et auxquels devaient se soumettre d’autres propriétaires moins bien nantis, les vassaux. Le féodalisme est un système très local qui est quasiment indépendant de l’extérieur. Les seigneurs assurent la protection des vassaux car les routes ne sont plus très sûres. De ce fait, le Xème siècle fut la période la plus obscure de l’histoire de l’Europe. Les chemins se vidèrent de leurs voyageurs, seuls les troupes de soldats les parcouraient, lors d’inévitables incursions guerrières. Les cités et les villes laissées à l’abandon, ressemblaient alors à des fantômes de pierre. Rome qui, un siècle avant notre ère, avait hébergé un demi-million de personnes, selon les calculs les moins optimistes, ne recensait au Xème siècle pas plus de cinquante mille âmes, soumises à toutes sortes d’actes de violence et d’humiliations de la part d’une noblesse avide.

Après effectivement le commerce à repris temporairement pendant les deux renaissances médiévales mais rien de comparable au commerce romain. Le système féodal, du fait de l’insécurité qu’elle génère, est bien une entrave au commerce.

Par contre ce que l’on appelle “système féodale” ne remonte pas à Empire romain mais découle du déclin de la puissance royale pendant les invasions vikings. Même si dans tous les grands empires de l’antiquité il y a eu une délégation importante du pouvoir à des subordonnés, il n’y a rien eu de comparable au système féodale du Moyen-Age. En effet, malgré leur suzeraineté les seigneurs restaient relativement indépendant et il n’était pas rare de voir des vassaux trahir leur seigneur.

A password will be emailed to you.