Post has published by jeremieds
  • Participant
    Posts144
    Member since: 24 août 2012

    4. La 8ème campagne

    En l’an 33 du règne de Thoutmosis III soit en -1446, l’Egypte et le Mitanni se déclareront la guerre. La 8ème campagne qui ne durera pas moins de 5 mois, est documentée par 11 sources différentes, les plus importantes de ces sources sont les stèles de Gebel-Barkal et d’Armant, hélas aucune de ces sources ne contient de récit complet, ce qui bien sur complique le travail de reconstitution, néanmoins en rassemblant et croisant les différents textes, les égyptologues ont pu reconstituer de manière fidèle le déroulement de la 8ème campagne de Thoutmosis III.

    stéle de Gebel-barkal
    stéle d’armant

    Pour attaquer directement le Mitanni, le Pharaon doit d’abord franchir une barrière naturelle, l’Euphrate. Le Souverain décide alors de construire des navires fluviaux que l’armée égyptienne transportera depuis Byblos, située en Phénicie à travers le désert de Syrie. Les égyptiens commenceront par prendre possession de la ville de Qatna, à l’Est de l’Oronte, un siège qui est cité sur le 7ème Pylône du temple d’Amon à Karnak. Une 1ère confrontation entre l’Egypte et le Mitanni aura ensuite lieu sur l’Euphrate, la flotte égyptienne prendra par surprise celle de l’Empereur Parsashatar*, en effet, les mitanniens ne s’attendaient pas à une invasion à cet endroit et n’avaient donc pas de forces suffisantes pour repousser celles de Thoutmosis III. L’armée égyptienne peut alors librement remonter le fleuve et essaimer de ville en ville et piller les régions d’Alep et de Karkemish, tandis que les nobles du Mitanni se cachent dans des cavernes, comme le rapportent les sources antiques. Thoutmosis profite de cette période ou le Mitanni est dans le flou pour ériger une stèle commémorant sa traversée de l’Euphrate, à côté de celle de son aïeul, Thoutmosis 1er (-1504 à -1492).
    L’armée égyptienne repasse ensuite à l’Ouest et retourne sur l’Oronte à hauteur de Niya, cité-état du Nord de la Syrie. A Niya il reçoit les hommages de puissances étrangères, même Babylone et les Hittites lui envoient des cadeaux. Le Roi se permet aussi d’organiser une chasse à l’éléphant, comme l’avait fait Thoutmosis 1er plusieurs années auparavant, puis l’armée égyptienne rentre par voie de terre en Egypte, après s’être garanti le ravitaillement des ports Phéniciens.

    De nombreux spécialistes se demandent pourquoi Thoutmosis lança si rapidement sa 8ème campagne, seulement quelques mois après la 7ème. Il semble qu’il ait voulu profiter du flou dans lequel se trouvait le Mitanni après l’accession au pouvoir de Parsashatar, il savait aussi que le Mitanni était menacé sur ses arrières par les hittites de l’empereur Tudhaliya 1er, ces 2 facteurs ont sans doutes convaincu le Pharaon de lancer une attaque contre son ennemi, les événements lui donnèrent raison. Néanmoins malgré sa défaite le royaume du Mitanni est loin d’être vaincu et possède encore un large pan du Proche-Orient, la guerre entre Thoutmosis III et Parsashatar 1er ne fait que commencer…

    ————————————————–
    *L’Empereur Parsashatar 1er règna très vraisemblablement de -1450 à -1440, nous possédons peu d’informations sur ce souverain, hormis qu’il affronta les Egyptiens ainsi que les Hittites et qu’il perdit un nombre de territoires conséquent puisqu’il devait combattre sur 2 fronts, ce fut son fils Shaushtatar 1er qui lui succéda.

    ————————————————–
    sources:
    -Dictionnaire archéologique de la Bible aux éditions Hazan
    -le site Antikforever, croisé avec d’autres sources dont l’Atlas du Monde Biblique aux éditions Larousse et Bible et archéologie de Alfred Hoerth et John Mcray.

  • A password will be emailed to you.