Post has published by jeremieds
  • Participant
    Posts144
    Member since: 24 août 2012

    3. Les 6ème et 7ème campagnes

    Lors de sa 6ème campagne vers -1449, Thoutmosis III parviendra à obtenir la soumission de toute la Syrie, mais pour ce faire il procédera d’une manière particulière, il attaquera les ports syriens par la mer avec ses navires, jusque-là les égyptiens n’avaient que rarement utilisé leur flotte, une fois les ports soumis, les villes de l’intérieur des terres se rendirent sans opposer de grandes résistances, en effet les villes les plus importantes se situant sur les côtes, les villes de l’intérieur de la Syrie, à quelques exceptions près, ne pouvaient défier l’armée du Pharaon.
    Il semblerait que Thoutmosis ait employé la ruse pour s’emparer de certaines villes portuaires, rapporté par Tjanouny, le scribe personnel de Thoutmosis, un récit en particulier retient l’attention, il est dit que le Pharaon s’empara de la ville de Jaffa en cachant 200 de ses soldats dans des grands paniers qu’il offrit ensuite au gouverneur de la ville, durant la nuit les soldats sortirent des paniers et ouvrirent les portes de la ville à l’armée égyptiennes, cette histoire n’est pas sans rappeler celle du cheval de Troie. La véracité de ce récit est bien sur contestée, mais il est probable que Thoutmosis III ait bien utilisé la ruse ou disposé d’alliés à l’intérieur de certaines villes, alliés qui lui ouvrirent les portes une fois la nuit tombée, car comme je l’ai souligné dans la 1ère partie, les égyptiens n’avaient que peu d’expérience dans la Poliorcétique (art du siège) et Thoutmosis s’empara d’un nombre de villes conséquents. Ces exploits militaires permirent à Thoutmosis de montrer sa puissance et son autorité sur ses vassaux, leurs faisant comprendre qu’il pourrait entreprendre des représailles terribles en cas de rébellion, il fera aussi prendre en otage les fils des principaux dirigeants Syriens (36 en tout), ils seront envoyés en Egypte pour y être éduqué a la manière égyptienne puis ils retourneront succéder à leur pères, ce qui bien sur fera augmenter la fidélité des villes soumises.

    navire égyptien

    Hélas pour le Pharaon, ses différents procéder ne suffiront pas à écarter tout risque de rébellion, il sera en effet obligé de mener une 7ème campagne contre la ville d’Oulazza dont il s’était emparé au cours de sa 5ème campagne, cette ville est en effet passée du côtés des Mitanniens, Thoutmosis III réprimera la révolte dans le feu et le sang et cette fois pour prévenir toute future révolte le Pharaon prendra des mesures radicales. Tout le grain excédentaire produit en Syrie est entreposé dans les ports conquis et utilisé pour le seul ravitaillement des soldats et civils égyptiens, cette mesure aura pour effet de ruiner les villes de Syrie et les empêchera de financer une nouvelle rébellion.
    A la fin de sa 7ème campagne, Thoutmosis III possède la totalité de la Syrie-Palestine, ce contrôle mènera automatiquement à une nouvelle guerre, le Mitanni en effet a ouvertement poussé la ville de Oulazza à la révolte contre le Pharaon, cet outrage Thoutmosis ne peut le laisser passer, les 2 plus puissants royaumes d’Orient vont enfin en découdre…

    ——————————————-
    Sources:
    -Dictionnaire archéologique de la Bible aux éditions Hazan
    -le site Antikforever, croisé avec d’autres sources dont l’Atlas du Monde Biblique aux éditions Larousse et Bible et archéologie de Alfred Hoerth et John Mcray.

  • A password will be emailed to you.