Post has published by V-Fogt
  • Participant
    Posts155
    Member since: 18 avril 2014

    Ce débat concerne aussi en générale le découpage des périodes historique.
    Pour ma part je vois surtout (en ce qui concerne l’invention de l’écriture) un regard de l’histoire occidentale sur elle-même.
    En fait si on regarde l’historicité de la théorie des découpages, on voit qu’elle remonte au début du 19ème. Une période où si les occidentaux avaient un certains regards sur eux même, considérait les autres cultures comme barbares, primitives, indignes d’un intérêt historique car n’ayant pas évolué (à part de très rares précurseurs de l’anthropologie). De ce fait le découpage histoire/préhistoire de l’écriture vient d’abord d’une vision européano-centriste qui est aujourd’hui sincèrement contestable.
    Cette classification de l’histoire et son début à l’invention de l’écriture me rappelle beaucoup les théorie évolutionniste de l’anthropologie qui classe chaque société selon le stade “sauvage, barbare, civilisé”.Cette théorie à bien montré ces limites et je pense qu’elle souligne aussi les limites de la classification historique.
    Je pense qu’on peut conserver la classification historique pour des raisons pratique, mais il ne faut pas être dupe quand à son incompétence scientifique.

  • A password will be emailed to you.