Post has published by Kynareth
  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Avec la purge des officiers, ils auraient fallut plusieurs années avant de voir de bon officier prendre la tête des divisions de l’Armée Rouge, sinon une invasion de l’Europe aurait été un véritable fiasco. (Contre la Finlande ça passe, mais contre des armées comme celle de l’Allemagne avec des officiers plus que compétent, le désastre aurait été inévitable)

    Et justement, Barbarossa est un bon exemple qui oppose les officiers Allemands aux officiers Soviétiques (Pour la plupart sans expérience). Sans compter que Hitler n’était pas fou, il savait déjà que faire confiance à Staline et l’URSS était une mauvaise idée alors il était déjà préparé à la menace rouge alors que Staline non.

  • A password will be emailed to you.