Post has published by Second Empire
  • Participant
    Posts345
    Member since: 4 novembre 2016

    Bonjour à tous,

    Refonte de l’appel du 17 Juin de Georges Mandel.

    J’édite le sujet.

    “Mes chers compatriotes,

    Le Président de la République m’a désigné pour prendre la tête du gouvernement en ces heures tragiques pour notre pays.

    Au moment où je vous parle, les armées du Troisième Reich, après avoir capturé Paris, ont franchi la Loire et approchent rapidement de Lyon, isolant nos troupes qui gardaient nos frontières de l’Est et ce, en dépit de lourdes pertes et de la résistance acharnée de nos glorieux soldats, dignes fils des héros de Verdun !

    Est-ce donc là la fin de la France ? Mes chers concitoyens, la réponse est non ! Le combat contre l’ennemi honni continue et continuera, sur terre, dans les airs et sur les mers !

    En effet, si l’actuelle bataille de France semble irrémédiablement perdue, notre patrie dispose d’un vaste empire colonial, aux ressources formidables, et qui en dépit de l’engagement farouche de ses habitants à nos côtés, n’a pas encore donné la pleine mesure de ses moyens et de ses possibilités. Et c’est là l’ancien ministre des colonies qui vous parle !

    Soutenus que nous sommes déjà et que nous serons toujours par les ressources formidables de la puissante Amérique, nous finirons par chasser l’ennemi du sol sacré de notre Mère la France avant de le rejeter dans sa tanière où nous l’anéantirons définitivement ! Et ce, aux côtés de l’admirable Angleterre et de ses Dominions, alliés indéfectibles de la République face à l’impérialisme germanique, assoiffés qu’il est de conquêtes et de domination !

    La réponse de la France démocratique, laïque et républicaine est et sera donc une opposition ferme et constante à l’envahisseur barbare et à ses affidés de toute sorte !

    Jamais la France ne s’agenouillera face à l’Hitlérisme ! Qu’importe où, nous trouverons une nouvelle « Marne » aux colonnes infernales du Führer !

    Nous lutterons aussi longtemps qu’il le faudra, nous avons déjà résisté à des invasions. Et nous repousseront les hordes fanatisées d’Adolf Hitler. Car s’il nous fallu parfois jusqu’à cent ans, nul n’a jamais conquis la France.

    Mes chers compatriotes, je vous fait ce serment. Un jour, l’heure de notre revanche sonnera, et c’est la France qui sera en première ligne dans sa propre libération.

    Françaises, Français ! Jeanne d’Arc, Du Guesclin, Napoléon et les héros morts lors de la dernière guerre, pour la sauvegarde de notre liberté, nous regardent, nous les héritiers d’une tradition nationale millénaire, nous les dignes défenseurs de la Révolution !

    Aux armes, Citoyens !”

    Mandel tînt ici un discours capable de toucher l’ensemble des Français patriotes, en alliant Jeanne d’Arc et la défense des valeurs de la Révolution, en alliant laïcité, République et invocation d’une tradition millénaire.

    Cependant, la teneur des propos de Mandel enragea les Allemands et causa indirectement la mort du Préfet d’Eure-et-Loire, Jean Moulin. Ce dernier, refusant de signer un document infâme, accusant fallacieusement les Tirailleurs sénégalais de crimes envers des civils, finit fusiller par les Allemands qui l’avaient accusé « d’être à la solde du Juif Mandel » ce à quoi il répondit simplement « pas à la solde, au service ».

  • A password will be emailed to you.