Post has published by mongotmery
Modérateur
Posts8403
Member since: 14 mai 2013

@ambarequiem

Je vais répondre sur quelques points par des faits, et ensuite je te propose de recentrer sur le débat sur la problématique initiale. Je pense que nous sommes partis un peu vite dans les détails et les exemples (et j’en porte une part de responsabilité en ayant évoqué le Tchad).

Bien sur, ce qui a été dit jusqu’ici est intéressant et sera réutilisé 🙂

Et pour l’évocation des armes d’infanterie en général ou des missiles, j’avoue pencher dans l’autre sens: si les exemples concernent les missiles, @neron évoque des armes d’infanterie en général. De plus, la coopération interarmes qui est vraiment instaurée de nos jours oblige à considérer plusieurs choses en même temps. De même que les exemples choisis.

 

Guerre du Golfe

A la veille de l’attaque des forces mandatées par l’ONU contre l’Irak, il y a au moins quatre sites radars/radars (deux radars de surveillance côte à côte se gêne, un site radar, c’est donc un radar de chaque bande et chaque rôle, mais çà ne représentera jamais que 3 ou 4 radars au total) dans le pays, car le commandement de la défense aérienne est divisé en 4 secteurs, avec chacun un réseau de commandement propre.

Les hélicoptères ont attaqué deux sites, à 10. Ils ont détruit au mieux 8 radars, dont 2 de surveillance seulement. Ils sont loin d’avoir entièrement détruit la surveillance du ciel irakienne. En revanche, ils ont fait un trou.

Des F 117 ont attaqué les radars près de Bagdad, un puissant centre de défense aérienne, et ont détruit plusieurs sites radars et de DCA.

Les hélicoptères sont les premiers, mais loin d’être les seuls à avoir agi. On notera d’ailleurs que la Guerre du Golfe a vu des critiques portées sur les hélicoptères de combat: souvent gênés par les armes légères, lents à réagir… Les AC 130 et A 10 se sont bien plus illustrés en appui au sol.

 

Guerre tchado-libyenne:

Les Tchadiens ont bénéficie d’une zone d’exclusion aérienne, c’est-à-dire l’interception des avions libyens au dessus du Tchad. Les Français ne devaient pas intervenir en Libye. Ils l’ont fait en représailles d’un raid libyen (par un Tupolev 22 je crois), une fois, pour détruire les radars avec des missiles antiradars, puis frapper la piste à la bombe anti piste (n’est ce pas? ;))

L’action n’a même pas détruit d’appareils au sol. Elle n’a pas aidé directement les attaques tchadiennes, elle a juste permis de maintenir l’exclusion aérienne.

Les Tchadiens ont vaincu l’armée libyenne équipée de chars, blindés d’infanterie BMP 1, lance roquettes multiples et artillerie lourde tractée, avec un armement d’infanterie exclusivement, monté sur véhicules: canons à tir rapide, canons sans recul, lance roquettes légers…

Ils ont fini par s’emparer la piste d’Ouadi Doum, bien défendue, sans soutien de combat aérien français (mais avec un soutien logistique au Tchad en revanche).

 

Sur les armes anti APS

Par rapport au missile, un canon léger, ou un fusil de précision lourd ont l’avantage de ne pas demander de télémétrie ou d’illumination laser, ce que demande parfois un poste de tir de missile antichar, et qui sont repérables par le blindé visé.

Le canon léger, c’est çà:

Avec 1000 mètres de portée.

Un poste de missile antichar d’infanterie, c’est çà:

Avec 3000 mètres de portée.

Ce n’est pas le même usage, et nettement le premier est bien plus vulnérable au char que le deuxième.

 

Dans ces conditions, quelles actions de l’infanterie contre les chars?

L’infanterie peut lutter dans certains terrains contre les chars, et elle peut lutter contre des chars utilisés seuls. Elle dispose de moyens pour frapper les chars à longue portée, chose jamais égalée auparavant (les moyens de portée équivalente étant trop lourds). Le char dispose de protections par le blindage, pourra peut être disposer de protections actives. Surtout, il peut coopérer avec une infanterie portée sur blindés, être appuyé par la suppression d’infanterie, reconnaître et communiquer, et surtout manœuvrer.

Et un sujet où cela a été développé:

https://www.strategietotale.com/forums/topic/le-canon-anti-char-moderne-lere-de-lextinction/

Et quel rôle de ces derniers contre elle?

Le char ne vas pas seulement manœuvrer pour vaincre l’infanterie, mais aussi pour la rendre inutile: si elle est tournée, coupée de ses approvisionnements, elle ne sert à rien et doit se replier, ce qui peut la rendre plus favorable.

Pourquoi utiliser encore des chars? C’est démodé!

Pour répondre à cette question et à cette affirmation (résolument futile 😉 ), je vous redirige vers un sujet où tout a été discuté:

https://www.strategietotale.com/forums/topic/quel-avenir-pour-le-char-dassaut/

Reste à parler de l’aviation contre les armes d’infanterie: Stinger et SA7!

Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

A password will be emailed to you.