Post has published by Pano
  • Participant
    Posts598
    Member since: 21 avril 2012

    En effet. De plus, ça peut aussi s’utiliser comme “bombardement” de préparation à l’assaut total, à la mêlée complète. Avec l’avantage, si l’ennemi est pris par surprise, qu’il ne sait pas forcément où se tiennent les archers et les autres troupes en face… si la panique s’installe, un avantage psychologique est clairement installé aussi ! 😉

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • A password will be emailed to you.