Post has published by Ambarequiem
  • Participant
    Posts1037
    Member since: 17 juin 2014

    @Noble 7

     8 ans plus tard, les merkavas IV sont engagés contre les forces de Gaza, mais ils sont préparés; equipés de système de défense active Trophy, aucuns des 15 ATGMs tirés n’ont pu toucher leurs    cibles. Le coup d’un système Trophy est d’environ 300 000 dollars. Pareillement, le merkava IV est loin d’être le mieux blindé; l’arc frontal d’un  M1 abram, T-90 ou challenger II peut aisément tenir face à de telles armes. Leur prix initial est alors totalement justifié.

    Il faut peut être comparer ce qui est comparable. Quinze missiles tirés, c’est 1.5% de ce qu’à tiré le Hezbollah en 2006. C’est peut-être normal qu’il n’ait rien touchés ou presque, le Hezbollah doit être à 20 missiles tirés par char touché. Il faut voir comment Trophy peut réagir à des attaques saturantes telles qu’elles ont été réalisées en 2006, avec une diversité de projectile : ATGM de moyenne portée, roquettes non guidées de courte portée. Et surtout, des munitions tenant compte des APS se développent comme le RPG 30 qui envoi deux roquettes avec un léger décalage, la première étant pour faire détonner la protection active et masquer par son explosion l’arrivée de la seconde plus importante, le système étant incapable de répondre dans un délai aussi bref.

    @neron

    Quand il existe des armes d’infanterie efficaces et extrêmement peu onéreuses par rapport aux véhicule à contrer ?

    Attention, tu donnes l’exemple des SA6 de la guerre du Kippour, c’est de l’arme antiaérienne lourde, sur véhicule, on est loin du MANPADS. C’est un système qui était valide à l’époque, car rien n’existait, dans l’arsenal des armées de l’air pour le contrer, mais les français l’ont fait par un raid aérien en Lybie dans les années 80. Un système de défense est valide, tant qu’on n’a pas trouvé la parade adéquate, comme pour la question des APS.

    Bref, pour la version courte de la réponse: le jeu est réaliste

    Non, pas sur les stats que tu présentes en tout cas, un Leclerc tire à 4000 m et roule grand max à 70 km/H. Mais ça résulte des choix d’équilibrage fait par les développeurs pour donner des profils différents “saillants” aux nations, parce que un char qui va max à 65 km/h et l’autre à 70, ça ne donne pas toujours un “gap” énorme faisant percevoir que l’intérêt de prendre une autre faction.

    Sur la question de l’efficacité des missiles, qu’ils soient antichar ou antiaériens, elle dépend du matériel, et des utilisateurs, de leur maîtrise des fondamentaux tactiques, mais aussi du degré de méprise ou de sous estimation de l’adversaire, ou du manque de renseignement. Dans certains contextes, un certain type de missile utilisé d’une certaine façon est hyper efficace, dans d’autres contextes, il est décevant.

  • A password will be emailed to you.