Post has published by Noble 7
Participant
Posts943
Member since: 6 novembre 2015

On appelle ça un système APS-Active Protection-System. Les soviétiques sont a l’origine de ce système avec Drodz, Arena et actuellement Afghanist. Les allemands, français et américains ont chacun leur propre APS, mais ils ne sont en service.

La CIA, dans son document “The Soviet T-72 Tank Performance”, déclassifié en 2013, donne au maximum 1600mm de RHA contre HEAT. C’est loin des théoriques 1200mm du Kornet.

Dans son livre “T-80; standard tanks”, Steven J. Zaloga donne les estimations déclassifiées des soviétiques quant à la protection d’un T-80U; environ 1280 mm RHA contre HEAT. Un T-90M est protégé par une ERA bien plus sophistiqué, capable théoriquement de contrer les charges tandem. Seul les chars russes peuvent encaisser des attaques aériennes car ils ont des ERA sur leur toit.

Pour le Challenger II, je ne sais plus trop où j’ai vu ça, mais il a environ la même protection contre HEAT que le M1 Abram.

Après c’est toujours des estimations (sauf pour le T-80U qui a des données prouvées et vérifiées), donc elles restent toujours debattables.

Pour le Leclerc je ne sais pas trop; je sais que son blindage c’est du composite+NERA avec fragments de titanium, mais il me paraît quand même bien léger comparé au Challenger II qui utilise aussi du NERA. Le léopard II Allemand, c’est juste une grosse blague. Son blindage modulaire composite n’a pas changé depuis 1985; et le concept de blindage espacé est révolu depuis des lustres (d’ailleurs je soupçonne que ce soit juste un coup de l’état pour faire semblant de véritables changements sans dépenser grand chose). Pour le T-99, je n’en sais absolument rien.

Pour les hélicoptères, les soviétiques ont montré en Afghanistan que les MANPADS n’est pas tant un probleme que ce que l’on imagine, quand contrer avec le bon équipement et les bonnes tactiques (et les soviétiques sont extrêmement agressifs en terme d’hélicoptère); oui il existe des contre-mesures, comme les flares par exemple. Les ailes fixes ont le travail plus facile car ils volent plus haut et plus rapidement, leurs donnant une grande marge d’évitement; rajouter a cela la furtivité radar et thermique qui se concrétise enfin a grande échelle.

 

Le problème que tu évoques n’est pas nouveau; il fait juste partie de la course entre char/avions et anti-char/DCA qui a déjà plus d’un siècle pour le premier.

Allez bye Fanta !

A password will be emailed to you.