Post has published by Pano
  • Participant
    Posts600
    Member since: 21 avril 2012

    Alors, pour rester extrêmement général (mais c’est pourtant fondamental), il faut d’abord connaître… se connaître soi-même et connaître son adversaire.

    Par exemple, essayer de répondre à des questions du type : quelles sont les forces en présence (qualité, quantité, avantages respectifs, caractéristiques spéciales, disposition initiale des unités sur la carte de bataille, etc.) ?

    Après, la clé est bien souvent de s’adapter.

    C’est pour cela qu’il est dur de trouver des guides de stratégie : parce que ça dépend énormément d’un tas de choses différentes. Par exemple, cela peut dépendre aussi du relief (des difficultés à surmonter, des possibilités à exploiter), de la météo, de composantes psychologiques, de l’approvisionnement, etc.

    Je crois qu’un bon stratège se doit d’être un peu opportuniste par moments. 😉

    L’avantage des wargames, c’est aussi qu’on peut tester beaucoup de stratégies et, par là même, apprendre beaucoup. 🙂

    ‘Faut donc pas hésiter à faire quelques tests, même si ça implique peut-être de perdre une bataille ou deux… On peut toujours (re)commencer une campagne “pour de bon” un peu plus tard.

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • A password will be emailed to you.