Post has published by Pano
Participant
Posts574
Member since: 21 avril 2012

On n’a plus accès à la carte ?

 

Bataille très intéressante. 🙂 Quelques compléments :

En effet, Sun Bin ne se rua pas contre les troupes de Wei, au moral alors bien élevé. Au contraire, il laissa une grande majorité de ses troupes se « reposer », c’est-à-dire se replier lentement vers Qi et effectuer un certain nombre de préparations selon les plans de Sun Bin. Ces troupes étaient alors presque comme des « troupes de réserve ».

Sun Bin ne garda effectivement que des effectifs réduits avec lui, pour faire face à l’armée de Pang Juan… mais dès que les deux armées arrivent à proximité, Sun Bin ordonne le repli. Et cette manoeuvre a été répétée souvent : chaque fois, en fait, que les deux forces étaient assez près pour pouvoir engager une bataille.

Et Sun Bin manoeuvre pour approcher sa petite armée de ses troupes de réserve, occupée à certains préparatifs guerriers…

L’astuce des feux de camp est très intéressante : 🙂

  1. le 1er jour : les Qi font assez de feux pour (environ) 100’000 hommes
  2. le lendemain : seulement pour 50’000 hommes
  3. le surlendemain : plus que pour 20’000 hommes

 

Les éclaireurs de Pang Juan allaient forcément voir ces feux et estimer leur nombre afin d’avoir une idée du nombre de soldats dans l’armée Qi de Sun Bin. L’info est transmise jusqu’à Pang Juan qui en conclut que les soldats de Qi, découragés, désertaient de plus en plus !

Pang Juan et son armée, après une récente victoire contre les Han, avaient un moral d’acier… une joie, un enthousiasme qui a muselé leur clairvoyance, leur prudence naturelle…

Or, pour renforcer encore l’impression de confusion au sein de son armée « en déroute », Sun Bin fit abandonner du matériel lourd en route…

Mais vers Maling, Sun Bin remarqua une passe étroite et très densément boisée… l’idéal pour une embuscade. Il y cache 10’000 archers ! Ceux-ci attendent que le soir arrive et amène une obscurité complice… 😉

L’armée Wei est soudain criblée de flèches ! A peine remis de leur surprise, les soldats de Wei sont chargés par tous les soldats de Qi, qui on pu les encercler. Ceux de Wei ne s’attendaient ni à cet assaut brutal ni même à trouver autant de combattants contre eux.

Quant à Pang Juan, certains affirment qu’il a été le premier de son armée à être tué (par une flèche, ou plus, donc), alors que d’autres soutiennent qu’il s’est suicidé en s’ouvrant la gorge…

Quant à Sun Bin, bien qu’ayant été mutilé à cause de Pang Juan (rotules brisées !), on dit qu’il éprouva une profonde tristesse à l’annonce de la mort de son ancien camarade… Car ils étaient plus que simplement de vieux ennemis ! 😉

 

La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

A password will be emailed to you.