Post has published by Frëki
  • Participant
    Posts26
    Member since: 15 décembre 2014

    @ambarequiem

    Je tiens juste à préciser deux choses par rapport à ton analyse (très bonne par ailleurs).

    On ne peut pas parler d’armée régulière pour le Moyen Âge, sauf peut-être à l’extrême fin de cette période avec les compagnies d’ordonnances qui sont une initiative d’abord bourguignonne, puis qui s’étendent en France. Les soldats que tu mentionnes (je vise les sergents et surtout les miliciens) n’exercent pas de service permanent pour la couronne française et ne sont pas réglés de manière uniforme (sauf de manière interne dans les règlements des milices elle-même).

    Mon second point est une des faiblesses de la documentation que sont les chroniques de l’époque qui mentionne le plus souvent que les troupes plus “prestigieuses” comme les nobles, chevaliers ou sergents, mais ne laisse pas beaucoup de place à la piétaille. C’est une des raisons pour laquelle on ne peut pas vraiment être sûr de la composition des armées médiévales car les auteurs (qui écrivent le plus souvent si pas tout le temps pour la noblesse) ne parlent pas ou peu de cette part des combattants. On ne pourra, en temps qu’historien ou amateur d’histoire ici, se faire une idée claire et précise de la composition des armées en présence durant cette période (notre débat sur le sujet est donc un peu stérile et s’écarte un peu du sujet de base 😉 ).

  • A password will be emailed to you.