Post has published by mongotmery
Modérateur
Posts8403
Member since: 14 mai 2013

Merci pour vos commentaires 🙂

En effet, la situation est un peu dure avec le Portugal, mais la paix étant faite avec la France… cela simplifie

Selon vous, il faut donc poursuivre l’attaque du Portugal?

Mais en direz vous de même après avoir lu ceci?

 

Partie 4:

Nous sommes en 1218. Les projets de l’Espagne sont grandioses, elle gagnerait le contrôle de la péninsule ibérique.

Un fort est construit sur le Tage, au niveau du pont entre Tolède et Cordoue. Les trois quarts de l’armée s’y massent discrètement.

C’est le moment que choisit l’armée écossaise pour se dévoiler! Traitresse, elle chasse des paysans près de Tolède et assiégé la forteresse. Les troupes dans le fort se mobilisent et remontent vers la forteresse. A Saragosse et Pampelune cependant on ne bouge pas: la croisade contre Toulouse est envisagée d’un bon oeil pour s’étendre, et les troupes s’y préparent.

Reste la flotte méditerranéenne, qui après ses découvertes à Lisbonne, la nouvelle capitale portugaise, remonte pleines voiles vers une nouvelle flotte anglaise repérée. D’après les patrouilles, celle-ci aurait une armée à son bord. L’armée de Léon descend vers Lisbonne, mais elle se heurte à des brigands très nombreux. La victoire est obtenue par enveloppement de l’infanterie adverse, mais elle coûte de nombreux piquiers.

Devant les renforts, les Écossais abandonnent le siège, mais ils sont rattrapés et vaincus. La cavalerie joue un grand rôle dans la destruction des unités de scouts et de hacheurs Highlanders.

Des renforts de cavaliers peuvent être détachés vers l’armée de Léon, qui s’approche de Lisbonne toujours peu défendue, mais au secours de laquelle semble venir une armée depuis Cordoue. Celle ci tarde néanmoins, et les Espagnols prennent de l’avance.

Or à ce moment, nos alliés siciliens réussissent la croisade contre Toulouse! Le délai du pape expire en même temps, et, nous pouvons reprendre les hostilités contre le Portugal. Le siège est mis sur Lisbonne.

En revanche, les anglais, dotés de hourques mieux armées et plus grandes que nos cogues, battent la flotte méditerranéenne finalement arrivée dans le golfe de Gascogne. Leur armée, dès lors libre de débarquer, présente néanmoins peu de dangers, les garnisons de Pampelune et Saragosse ne partant plus en expédition croisée.

Et en effet, elles seront mises à contribution, mais défendront efficacement la frontière nord de l’Espagne. C’est en effet l’armée anglaise rançonnée après sa défaite et qui s’est réformée près de Toulouse, qui tente de s’infiltrer vers Tolède entre Saragosse et Pampelune. Mais la garnison de cette dernière lui tombe dessus au débouché des cols des Pyrénées, et cette fois l’anéantit sans faire de quartier.

L’armée de Léon met donc, l’esprit tranquille malgré les renforts proches, le siège devant Saragosse, tandis que la puissante force de Tolède dépasse enfin son fort, traverse le Tage, pour se diriger vers Cordoue… la vengeance de l’Espagne approche!

C’est alors que le pape lance une nouvelle injonction à cesser le feu, cette fois sous menace d’excommunication! Quel est son impact sur le gouvernement espagnol à ce moment? Pour y répondre, il faut faire le bilan du roi.

 

Quel bilan pour Rodrigo?

Alfonso, son père, n’a somme toute pas vécu longtemps. Il a initié un programme financier basé sur les marchés, les ports et les mines. De plus, il a soumis les seigneurs féodauxt trop remuants.

Son fils a poursuivi dans sa veine financière, mais il n’a pas étendu beaucoup l’Espagne.

De plus, son règne est marqué par les incertitudes: des armées sont constituées pour l’offensive, mais ne luttent que contre des brigands ou des raids adverses de faible ampleur. Rodrigo ne parvient pas à concrétiser d’attaques.

Aussi, les projets cités ci dessus sont ils capitaux pour le roi d’Espagne: sa crédibilité nationale, et la crainte internationale sont en jeu. Lorsque le pape répète son ordre de cessation des hostilités, sous peine d’excommunication, Rodrigo passe outre. Le Portugal devient un ennemi à mort, chose inédite dans le monde médiéval.

 

Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

A password will be emailed to you.