Post has published by Ambarequiem
Participant
Posts1036
Member since: 17 juin 2014

Les nobles et chevaliers sur le champ de bataille combattaient rarement à pied , encore moins en ligne de front ils étaient souvent sur les flancs avec la cavalerie ou en arrière. Le déroulement du combat entre les masses était dans les faits le contraire de ce que tu avances .

C’est faux, les chevaliers combattent à pied aussi souvent que c’est nécessaire tactiquement. La noblesse et les distinctions les oblige en plus à prendre place en première ligne. Qu’ils combattent à cheval ou à pied, il y a généralement des chevaliers sur tout le front. Dans le cadre du combat à cheval, les fantassins forment des forteresses de campagne mobile au milieu desquelles les chevaliers se reposent entre deux charges.

De plus, les piétons sont loin d’être des incapables sans valeur. Ce sont soit des soldats professionnels qui ont un revenu sensiblement régulier, ils sont capables de payer une rançon dessus. Dans le cas des miliciens, ils payent eux même leur équipement, et on met généralement les mieux équipés en première ligne. On a tout avantage à capturer vivant un riche artisan ou bourgeois dont la femme payera la rançon. Il n’y a vraiment que dans les cas de rébellion où l’on choisit de ne pas faire de quartier, et aussi où les plus pauvres prennent les armes.

A password will be emailed to you.