Post has published by Mars
Participant
Posts11
Member since: 24 juin 2018

J’aimerais également faire une intervention car  les propos abordés dans le sujet me tiennent a cœur pour diverses raisons.

Selon moi le sujet ne peut être travaillé d’une seule manière car il renvoie indirectement vers plusieurs autres débats (la position des femmes a l’armée, l’égalité des sexes entre autres) pour faire court je soutiens partiellement l’analyse de Colonel_Orlik.

Les femmes et l’armée ont toujours été un débat qui fait couler des mers d’encres sans pour autant avoir une réponse.

Nous pouvons distinguer cela dans plusieurs points.

  • Valeurs ou/et traditionalisme, culture qui juge que les femmes ne doivent pas prendre les armes.
  • Faits qui penchent en faveur du fait que les femmes ne sont généralement pas capables de suivre le rythme du soldat masculin.

 

Donc le problème selon moi c’est que l’un résulte de l’autre.

CF: Les femmes  devant les épreuves sont généralement considérablement inférieures  à leurs homologues. = On juge que les femmes ne peuvent pas être des soldats.

Sauf qu’il faut bien prendre en compte que là où les femmes ne sont pas capables d’égaliser leurs homologues c’est dans le domaine des compétences physiques.(dû aux avantages naturels du sexe masculin)

Dans les postes où le physique n’est pas primordial nombre d’entre elles démontrent leurs compétences.

Donc avec la vision qui s’ensuit et le  ”traditionalisme” dans l’armée donne déjà une mauvaise image des femmes qui veulent s’engager. Ce milieu qui pendant une longue période fût uniquement composés d’hommes, aperçoit une nouvelle ”catégorie” d’arrivants ‘enfin arrivantes 😉 ) aux portes.

Ce qui résulte tout naturellement d’un accueil différent de leurs égards. Les bleus dans l’armée, comme dans beaucoup d’autres milieux sont ”harcelés”, ou plutôt mis à l’épreuve, le passage à tabac du petit nouveau.
Mais maintenaient avec la question de mixité au niveau de l’armée les attitudes et comportements sociétaires parents notamment au niveau de la camaraderie change radicalement.
Cependant, selon moi l’idée des ”femmes discriminées” dans nos armées et assez grandement infondés, il semble même d’ailleurs qu’elles sont plutôt favorisées, du moins sur certains aspects.

(Dans un contexte générale)

  • Différences de traitement entre les sexes.
  • Comparaison pour les garçons aux filles
  • Impact de paroles et de gravités des actes différentes selon les sexes
  • Compétences et attentes  différentes.

 

Donc surtout et d’autant plus que nous nous trouvons dans le cas d’une école militaire. Jeunesse rime avec découverte, bêtise, apprentissage, ignorance.
Personne ne s’indigne de bassesses, moqueries, intimidations morales ou physiques faites à beaucoup de nouveaux venus dans le milieu. Pourquoi ? Simplement, car ceci se trouve être naturel pour le milieu dont il fait question. L’image de l’armée revient souvent a ”Faire des gamins des hommes” et précisément dans les écoles militaires les ”mise à l’épreuve” des élèves entre eux sont de la partie.
Les piques ”amicales” sur la taille, la sexualité, les origines sont souvent parties intégrante des écoles milliaires. Ceux qui connaissent le milieu ici pourront sans doute le confirmer.

Or comment diable ses jeunes filles espérées que ça devrait se produire pour elles ?

C’est d’une évidence aveuglante qu’elles subiront des moqueries et des blagues de mauvais goût. (et encore de ce que j’ai vu la plupart c’est vraiment du soft comparé aux hommes)
Tout comme il est parfaitement logique que les bassesses sont différentes de celle faite aux garçons. Les ”épreuves” et jeux de forces physique entre autres.
Concernant le ”harcèlement sexuel” encore une fois dans un milieu masculin majoritairement, du flirt et de la vantardise de la part des garçons envers les filles plutôt que l’inverse sont logiques. Tout comme dans d’autres lycées pas seulement militaires.
En ceux qui concerne des cas comme celui des excréments devant les portes, véritables harcèlements sexuels et des violences morales gratuites et mauvaises entre autres, ils sont évidements inacceptables. Cependant, je doute très franchement des véracités de certaines accusations.

Il faut feindre la faiblesse , afin que l'ennemi se perde dans l'arrogance.

A password will be emailed to you.