Post has published by Pano
Participant
Posts574
Member since: 21 avril 2012

Passionnant ! 🙂 J’ai fait quelques recherches complémentaires…

 

Il semblerait que notre homme a été “dans les premiers” à rejoindre le général de Gaulle. 😉

 

Son navire, le Jaguar, a été mis hors de combat, mais il semble qu’il n’a pas été coulé directement mais qu’il se serait plutôt échoué.

Le 23 mai, un bombardier allemand Ju-88 s’en prend au Jaguar. Puis c’est le tour de deux vedettes rapides de la Kriegsmarine… le Jaguar est torpillé ! Néanmoins, il s’échoue à Malo-les-Bains.

Bilan : 13 morts & 23 blessés. (Il paraît que Jacquelin de la Porte de Vaux était vêtu d’un uniforme fort peu conventionnel 😆 …)

Effectivement, les rescapés ont participé à la défense de Dunkerque, avant d’être évacués à destination de l’Angleterre. Hélas, le navire qui les transporte, comme déjà mentionné, sombre : L’Émile-Deschamps a été victime d’une mine magnétique.

Pour la 2ème fois en deux semaines, les marins de l’ex-Jaguar font naufrage.

 

Une fois encore parmi les rescapés, notre homme est gravement blessé. L’appel à la résistance du général de Gaulle, c’est sur son lit d’hôpital qu’il l’apprend. Il adhère immédiatement à la France libre ! (Or, officiellement porté disparu, il venait tout juste d’être fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume par un décret ministériel signé le 5 juin.)

 

Notre homme a donc immédiatement adhéré à la France libre ! L’officier veut reprendre le combat, et vite ! 🙂

Mais il est encore diminué par ses blessures… 🙁

 

La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

A password will be emailed to you.