Post has published by Pano
Participant
Posts569
Member since: 21 avril 2012

En effet, c’est justement (et tout simplement 😉 ) car jugées impraticables que les pentes du Landgrafenberg n’ont pas été abondamment garnies de défenseurs…

Or, c’est tout le corps de Lannes (à peu près 20’000 hommes) qui l’escalade… bientôt suivi par l’artillerie et par les environ 5’000 hommes que comptait alors la Garde impériale. Par la suite, un quartier-général est (rapidement) improvisé sur les hauteurs… en un lieu connu de nos jours comme le Napoleonstein ! 🙂

 

A titre de complément, voici un lien vers un descriptif de cette bataille (avec les forces en présence, des photos actuelles des lieux, etc.  – la totale, quoi ! 😉 ) :

http://www.napoleon-empire.net/batailles/iena.php

 

Ce qui est entre autres intéressant, c’est qu’apparemment Napoléon n’avait pas prévu d’exploiter à fond cette possibilité au début : il pensait se retrouver face à toute l’armée prussienne d’une part et, ainsi, il ne pensait pas pouvoir “juste comme ça” leur porter un coup décisif… Il a “rectifié le tir” par la suite ! 😉

 

La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

A password will be emailed to you.