Post has published by Marcellus
  • Participant
    Posts678
    Member since: 18 juin 2014

    Ne pas oublier le rôle prépondérant de l’artillerie française dans les intervalles des carrés français arrêtant les charges de cavalerie et mitraillant l’infanterie prussienne, le brouillard et la fumée cachant la faiblesse du 3ème corps, et l’arrivée les uns derrière les autres des régiments de Davout comblant les intervalles et laissant penser aux prussiens que toute l’armée arrivait.

    Quant à Bernadotte, aussi pusillanime en 1807 qu’en 1813 devant Berlin.

  • A password will be emailed to you.